Sahara: Mardi, vote sans suspense de la résolution onusienne sur la Minurso

C’est demain mardi 30 avril qu’interviendra le traditionnel vote du conseil de sécurité de l’ONU au sujet du Sahara. Cette année, il n’y a pas de gros enjeux. Le Maroc a largement l’avantage.

Sahara: Mardi, vote sans suspense de la résolution onusienne sur la Minurso

Le 29 avril 2019 à 13:30

Modifié le 29 avril 2019 à 12:48

Pour la première fois depuis 15 ou 20 ans, la propagande du polisario semble en panne. Il faut dire que l’Algérie est occupée avec des soucis internes.

D’habitude, les semaines qui précèdent le vote onusien sont marquées par une intense propagande algéro-polisarienne. Cette année, il y a eu uniquement la diffusion d’une fausse information selon laquelle les Etats-Unis ont essayé d’imposer un mécanisme de surveillance des droits de l’Homme au Sahara et de l’inclure dans le mandat de la Minurso. Info qui s’est avérée complètement fausse.

Les Etats-Unis sont le porte-plume du conseil pour ce dossier. Ils sont donc les rédacteurs du projet de résolution avant de le soumettre aux consultations avec les autres membres du conseil.

Le conseil est présidé par l’Allemagne en ce mois d’avril. Parmi les membres non permanents, siège l’Afrique du sud qui se montre très virulente dans ses positions anti-marocaines.

La position américaine n’a pas changé sur la durée du mandat de la Minurso : maintenir un renouvellement de six mois seulement pour ce mandat qui expire ce 30 avril. L’objectif déclaré est de faire pression sur “les protagonistes“ pour avancer. En réalité, la Minurso a pour objectif la surveillance du cessez-le-feu. Pour le Maroc, six mois ou un an, il n’y a pas réellement de grosse différence. La France soutient un mandat d'un an.

Quelques petites questions subsistent concernant le vote ce mardi. Elles concernent essentiellement les votes des principaux membres et notamment la Russie.

Depuis la précédente résolution, du 31 octobre 2018, il y a eu deux réunions à Genève dans le cadre d’une table-ronde sur le Sahara, réunissant le Maroc, le polisario, l’Algérie et la Mauritanie. Une troisième table-ronde aura probablement lieu en juin ou juillet prochains.

RESOLUTION 2440 DU CONSEIL DE SECURITE : LA LECTURE DE NASSER BOURITA

Tags : Sahara

Sahara: Mardi, vote sans suspense de la résolution onusienne sur la Minurso

Le 29 avril 2019 à13:48

Modifié le 29 avril 2019 à 12:48

C’est demain mardi 30 avril qu’interviendra le traditionnel vote du conseil de sécurité de l’ONU au sujet du Sahara. Cette année, il n’y a pas de gros enjeux. Le Maroc a largement l’avantage.

Pour la première fois depuis 15 ou 20 ans, la propagande du polisario semble en panne. Il faut dire que l’Algérie est occupée avec des soucis internes.

D’habitude, les semaines qui précèdent le vote onusien sont marquées par une intense propagande algéro-polisarienne. Cette année, il y a eu uniquement la diffusion d’une fausse information selon laquelle les Etats-Unis ont essayé d’imposer un mécanisme de surveillance des droits de l’Homme au Sahara et de l’inclure dans le mandat de la Minurso. Info qui s’est avérée complètement fausse.

Les Etats-Unis sont le porte-plume du conseil pour ce dossier. Ils sont donc les rédacteurs du projet de résolution avant de le soumettre aux consultations avec les autres membres du conseil.

Le conseil est présidé par l’Allemagne en ce mois d’avril. Parmi les membres non permanents, siège l’Afrique du sud qui se montre très virulente dans ses positions anti-marocaines.

La position américaine n’a pas changé sur la durée du mandat de la Minurso : maintenir un renouvellement de six mois seulement pour ce mandat qui expire ce 30 avril. L’objectif déclaré est de faire pression sur “les protagonistes“ pour avancer. En réalité, la Minurso a pour objectif la surveillance du cessez-le-feu. Pour le Maroc, six mois ou un an, il n’y a pas réellement de grosse différence. La France soutient un mandat d'un an.

Quelques petites questions subsistent concernant le vote ce mardi. Elles concernent essentiellement les votes des principaux membres et notamment la Russie.

Depuis la précédente résolution, du 31 octobre 2018, il y a eu deux réunions à Genève dans le cadre d’une table-ronde sur le Sahara, réunissant le Maroc, le polisario, l’Algérie et la Mauritanie. Une troisième table-ronde aura probablement lieu en juin ou juillet prochains.

RESOLUTION 2440 DU CONSEIL DE SECURITE : LA LECTURE DE NASSER BOURITA

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.