Fès: saisie de pièces de rechange automobile non-conformes

La Commission provinciale mixte de contrôle a procédé, mardi 2 avril, à la saisie d’une importante quantité de pièces de rechange automobile non-conformes aux critères de sécurité et de qualité, dans un dépôt appartenant à un distributeur de pièces de rechange automobile au quartier Dakkarat à Fès.

Fès: saisie de pièces de rechange automobile non-conformes

Le 05 avril 2019 à 14:00

Modifié le 05 avril 2019 à 14:42

Selon un communiqué du ministère de l'Industrie, cette saisie intervient suite à une opération de contrôle menée par le ministère dans le cadre de contrôle de la qualité des produits industriels soumis aux normes obligatoires.

A date d’aujourd’hui, la commission de contrôle a recensé plus de 7.000 unités de plaquettes de freins et 1.200 courroies de transmission non-conformes. Le recensement est toujours en cours suite à la découverte d’un 2e dépôt appartenant au même distributeur.

"Il convient de souligner que le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique a renforcé le contrôle de pièces de rechange automobile afin de lutter contre la contrefaçon et de garantir la sécurité du citoyen", ajoute la même source.

Pour rappel, le ministère a également lancé en 2017 le système de labélisation "Salamatouna" qui permet au consommateur d’identifier les distributeurs de pièces de rechange automobile authentiques.

Fès: saisie de pièces de rechange automobile non-conformes

Le 05 avril 2019 à14:07

Modifié le 05 avril 2019 à 14:42

La Commission provinciale mixte de contrôle a procédé, mardi 2 avril, à la saisie d’une importante quantité de pièces de rechange automobile non-conformes aux critères de sécurité et de qualité, dans un dépôt appartenant à un distributeur de pièces de rechange automobile au quartier Dakkarat à Fès.

Selon un communiqué du ministère de l'Industrie, cette saisie intervient suite à une opération de contrôle menée par le ministère dans le cadre de contrôle de la qualité des produits industriels soumis aux normes obligatoires.

A date d’aujourd’hui, la commission de contrôle a recensé plus de 7.000 unités de plaquettes de freins et 1.200 courroies de transmission non-conformes. Le recensement est toujours en cours suite à la découverte d’un 2e dépôt appartenant au même distributeur.

"Il convient de souligner que le ministère de l’Industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique a renforcé le contrôle de pièces de rechange automobile afin de lutter contre la contrefaçon et de garantir la sécurité du citoyen", ajoute la même source.

Pour rappel, le ministère a également lancé en 2017 le système de labélisation "Salamatouna" qui permet au consommateur d’identifier les distributeurs de pièces de rechange automobile authentiques.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.