Salé: mise en échec d'une opération d’immigration illégale

La police judiciaire de Salé a mis en échec, mercredi 16 octobre, une opération d’immigration illégale.

Salé : mise en échec d'une opération d’immigration illégale

Le 16 octobre 2019 à 12:15

Modifié le 16 octobre 2019 à 12:38

Les enquêtes menées dans le cadre de cette affaire ont abouti à l’arrestation de cinq individus pour implication et complicité présumées dans l’organisation de l’immigration illégale, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les éléments de la police judiciaire ont également interpellé 22 candidats, dont un mineur de 16 ans, qui avaient remis différentes sommes d’argent aux organisateurs arrêtés en contrepartie de les faire immigrer clandestinement en Espagne via les voies maritimes.

Les opérations de fouille ont permis de saisir des équipements susceptibles d'être utilisés dans ces activités criminelles, à savoir 21 gilets de sauvetage, une quantité de carburant, des appareils d’éclairage nocturne, cinq couteaux et un coutelas, précise-t-on de même source.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, et d'identifier les éventuels complices, ainsi que les ramifications de ce réseau criminel, tant au niveau national que transnational, conclut la DGSN.

Salé: mise en échec d'une opération d’immigration illégale

Le 16 octobre 2019 à12:38

Modifié le 16 octobre 2019 à 12:38

La police judiciaire de Salé a mis en échec, mercredi 16 octobre, une opération d’immigration illégale.

Les enquêtes menées dans le cadre de cette affaire ont abouti à l’arrestation de cinq individus pour implication et complicité présumées dans l’organisation de l’immigration illégale, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les éléments de la police judiciaire ont également interpellé 22 candidats, dont un mineur de 16 ans, qui avaient remis différentes sommes d’argent aux organisateurs arrêtés en contrepartie de les faire immigrer clandestinement en Espagne via les voies maritimes.

Les opérations de fouille ont permis de saisir des équipements susceptibles d'être utilisés dans ces activités criminelles, à savoir 21 gilets de sauvetage, une quantité de carburant, des appareils d’éclairage nocturne, cinq couteaux et un coutelas, précise-t-on de même source.

Une enquête judiciaire a été ouverte sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire, et d'identifier les éventuels complices, ainsi que les ramifications de ce réseau criminel, tant au niveau national que transnational, conclut la DGSN.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.