Samir: le dossier de la cession renvoyé au 22 octobre

Le juge-commissaire chargé de la liquidation de la Samir a renvoyé le dossier de la cession au 22 octobre, et ce dans l’attente d’une offre assortie de garanties.

Samir: le dossier de la cession renvoyé au 22 octobre

Le 15 octobre 2019 à 18:07

Modifié le 15 octobre 2019 à 19:03

Le renvoi a été décidé ce mardi 15 octobre. Présent sur place, Médias24 n’a pas constaté la tenue de l’habituelle réunion dédiée à l’examen des offres. Candidat au rachat du raffineur, Petroen Engineering DMCC était pourtant présent au tribunal de commerce de Casablanca. Dans le hall du tribunal, ses deux représentants se sont longuement entretenus avec les contrôleurs à la liquidation de la Samir.

Depuis quelques mois, les émissaires de la société émiratie multiplient les allers-retours au tribunal. Un intérêt persistant qui, pour l’heure, ne s’est pas traduit par un accord avec les acteurs de la procédure.

Pour acquérir les actifs du raffineur, Petroen propose un montant de 24 milliards de dirhams et s’engage à produire, par l’intermédiaire de Conaccord (banque basée à Dubai), une garantie bancaire dans un délai de 15 jours à compter de l’attribution de la cession. Or, pour le juge-commissaire, le sérieux de l’offre implique qu’elle soit assortie d’une garantie au moment de sa soumission, et non après la cession.

Tags : La Samir

Samir: le dossier de la cession renvoyé au 22 octobre

Le 15 octobre 2019 à18:37

Modifié le 15 octobre 2019 à 19:03

Le juge-commissaire chargé de la liquidation de la Samir a renvoyé le dossier de la cession au 22 octobre, et ce dans l’attente d’une offre assortie de garanties.

Le renvoi a été décidé ce mardi 15 octobre. Présent sur place, Médias24 n’a pas constaté la tenue de l’habituelle réunion dédiée à l’examen des offres. Candidat au rachat du raffineur, Petroen Engineering DMCC était pourtant présent au tribunal de commerce de Casablanca. Dans le hall du tribunal, ses deux représentants se sont longuement entretenus avec les contrôleurs à la liquidation de la Samir.

Depuis quelques mois, les émissaires de la société émiratie multiplient les allers-retours au tribunal. Un intérêt persistant qui, pour l’heure, ne s’est pas traduit par un accord avec les acteurs de la procédure.

Pour acquérir les actifs du raffineur, Petroen propose un montant de 24 milliards de dirhams et s’engage à produire, par l’intermédiaire de Conaccord (banque basée à Dubai), une garantie bancaire dans un délai de 15 jours à compter de l’attribution de la cession. Or, pour le juge-commissaire, le sérieux de l’offre implique qu’elle soit assortie d’une garantie au moment de sa soumission, et non après la cession.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.