Scandale: le WAC perd face à l'EST à cause d'une défaillance de la VAR

L'arbitre a sifflé la victoire de l'EST face au WAC après plus d'une heure d'interruption de la finale retour de la ligue des champions de la CAF. Une défaillance de la VAR n'a pas permis de valider un but du WAC refusé par l'arbitre pour un supposé hors-jeu. La CAF se réunit le 4 juin pour se prononcer sur l'issue à donner au match.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/01-06-2019/PHWAC8.JPG-oui
Scandale: le WAC perd face à l'EST à cause d'une défaillance de la VAR (Photo AIC press)

Le 31 mai 2019 à 23:59

Modifié le 01 juin 2019 à 17:42

C'est un scandale pour la CAF. L'arbitre gambien Bakary Gassama a sifflé la victoire de l'EST face au WAC, vendredi 31 mai, à l'issue d'un match interrompu pendant plus d'une heure.

Après avoir encaissé un but en première mi-temps de cette finale retour de la ligue des champions de la CAF, le WAC en a marqué un au début de la seconde mi-temps, but refusé par l'arbitre pour un supposé hors-jeu.

L'équipe marocaine a demandé la consultation de la VAR, ce qui s'est avéré impossible. Selon plusieurs sources du milieu footbalistique présentes sur place, la VAR était défectueuse depuis le début du match. Au moment de la mise en ligne de cet article, aucune annonce officielle n'a été faite.

Le WAC a refusé de poursuivre le match. Arbitres, joueurs, dirigeants des deux équipes et responsables de la CAF sont restés sur la pelouse pendant plus d'une heure dans la confusion totale. La décision de la CAF est tombée peu avant minuit (GMT) : victoire de l'EST. Le public et les responsables marocains espéraient légitimement l'annulation du match compte tenu de la défaillance d'organisation de cette finale.

Ce scandale ne restera pas sans suites, surtout après les erreurs d'arbitrages ayant entaché le match aller.

Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, a décidé de convoquer, le 4 juin, un comité exécutif d'urgence pour débattre des issues réglementaires à réserver à ce match.

(Photo AIC press)

Scandale: le WAC perd face à l'EST à cause d'une défaillance de la VAR

Le 01 juin 2019 à00:01

Modifié le 01 juin 2019 à 17:42

L'arbitre a sifflé la victoire de l'EST face au WAC après plus d'une heure d'interruption de la finale retour de la ligue des champions de la CAF. Une défaillance de la VAR n'a pas permis de valider un but du WAC refusé par l'arbitre pour un supposé hors-jeu. La CAF se réunit le 4 juin pour se prononcer sur l'issue à donner au match.

C'est un scandale pour la CAF. L'arbitre gambien Bakary Gassama a sifflé la victoire de l'EST face au WAC, vendredi 31 mai, à l'issue d'un match interrompu pendant plus d'une heure.

Après avoir encaissé un but en première mi-temps de cette finale retour de la ligue des champions de la CAF, le WAC en a marqué un au début de la seconde mi-temps, but refusé par l'arbitre pour un supposé hors-jeu.

L'équipe marocaine a demandé la consultation de la VAR, ce qui s'est avéré impossible. Selon plusieurs sources du milieu footbalistique présentes sur place, la VAR était défectueuse depuis le début du match. Au moment de la mise en ligne de cet article, aucune annonce officielle n'a été faite.

Le WAC a refusé de poursuivre le match. Arbitres, joueurs, dirigeants des deux équipes et responsables de la CAF sont restés sur la pelouse pendant plus d'une heure dans la confusion totale. La décision de la CAF est tombée peu avant minuit (GMT) : victoire de l'EST. Le public et les responsables marocains espéraient légitimement l'annulation du match compte tenu de la défaillance d'organisation de cette finale.

Ce scandale ne restera pas sans suites, surtout après les erreurs d'arbitrages ayant entaché le match aller.

Le président de la CAF, Ahmad Ahmad, a décidé de convoquer, le 4 juin, un comité exécutif d'urgence pour débattre des issues réglementaires à réserver à ce match.

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.