Sidi Harazem reconnaît la "non-conformité" de trois lots de bouteilles

En réponse à des articles de presse au sujet d'eau en bouteille contaminée, Sidi Harazem publie un communiqué qui reconnaît la non-conformité relevée sur ses eaux ainsi que les mesures entreprises pour y remédier.

Sidi Harazem reconnaît la

Le 11 novembre 2019 à 18:37

Modifié le 11 novembre 2019 à 18:52

Sidi Harazem a été très réactif. Mais le communiqué publié évoque une "non-conformité" sans préciser de laquelle il s'agit. Les articles auxquels répond ce communiqué font état de contamination et/ou de pollution.

ne Voici le texte du communiqué:

"Suite à la parution d’articles au sujet d’une non-conformité relevée sur des eaux en bouteille, nous souhaitons apporter ci-dessous quelques précisions :

 "Une non-conformité a en effet été remontée par l’INH (Institut National d’Hygiène) sur trois lots de bouteilles identifiées du format 0,5 Litre de la marque Sidi Harazem fabriquées sur une nouvelle ligne remplisseuse installée fin août 2019.

 "Nous avons alors – en accord avec le ministère de la santé publique - mis en œuvre les trois principes d’action qui nous guident:                     

"- Principe de précaution :

"Nous avons immédiatement arrêté la production de la ligne concernée.

"- Principe d’intervention :

"Dès connaissance, nous avons procédé immédiatement au retrait de l’ensemble des points de vente de la totalité de la production objet de la non-conformité, même si cette dernière ne concerne que trois lots limités.

"L’ensemble de cette production a ensuite été détruit.

"- Principe de traçabilité :                                

"Nous avons réalisé un diagnostic de l'ensemble du réseau de production pour identifier l’origine du problème. Cette analyse nous a montré que sont exclusivement concernés, dans le format bouteilles de 0,5 Litre de Sidi Harazem, trois lots limités fabriqués depuis l’acquisition de la nouvelle ligne fin août 2019.

"Nous avons mis en place toutes les mesures nécessaires pour pallier définitivement cette non-conformité et regrettons cet incident."

Sidi Harazem reconnaît la "non-conformité" de trois lots de bouteilles

Le 11 novembre 2019 à18:37

Modifié le 11 novembre 2019 à 18:52

En réponse à des articles de presse au sujet d'eau en bouteille contaminée, Sidi Harazem publie un communiqué qui reconnaît la non-conformité relevée sur ses eaux ainsi que les mesures entreprises pour y remédier.

Sidi Harazem a été très réactif. Mais le communiqué publié évoque une "non-conformité" sans préciser de laquelle il s'agit. Les articles auxquels répond ce communiqué font état de contamination et/ou de pollution.

ne Voici le texte du communiqué:

"Suite à la parution d’articles au sujet d’une non-conformité relevée sur des eaux en bouteille, nous souhaitons apporter ci-dessous quelques précisions :

 "Une non-conformité a en effet été remontée par l’INH (Institut National d’Hygiène) sur trois lots de bouteilles identifiées du format 0,5 Litre de la marque Sidi Harazem fabriquées sur une nouvelle ligne remplisseuse installée fin août 2019.

 "Nous avons alors – en accord avec le ministère de la santé publique - mis en œuvre les trois principes d’action qui nous guident:                     

"- Principe de précaution :

"Nous avons immédiatement arrêté la production de la ligne concernée.

"- Principe d’intervention :

"Dès connaissance, nous avons procédé immédiatement au retrait de l’ensemble des points de vente de la totalité de la production objet de la non-conformité, même si cette dernière ne concerne que trois lots limités.

"L’ensemble de cette production a ensuite été détruit.

"- Principe de traçabilité :                                

"Nous avons réalisé un diagnostic de l'ensemble du réseau de production pour identifier l’origine du problème. Cette analyse nous a montré que sont exclusivement concernés, dans le format bouteilles de 0,5 Litre de Sidi Harazem, trois lots limités fabriqués depuis l’acquisition de la nouvelle ligne fin août 2019.

"Nous avons mis en place toutes les mesures nécessaires pour pallier définitivement cette non-conformité et regrettons cet incident."

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.