Officiel. Soudan: Omar el-Béchir arrêté

L'armée soudanaise a annoncé ce jeudi 11 avril, en direct sur la télévision officielle, que le président Omar el-Béchir, a été arrêté.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/11-04-2019/D33siRzX4AEU1Mf.jpg-oui

Le 11 avril 2019 à 13:56

Modifié le 11 avril 2019 à 13:35

L'armée soudanaise a occupé ce jeudi le siège de la télévision officielle. Les programmes ont été interrompus et les chaînes de radio et de télévision ont diffusé de la musique patriotique.

Vers 13h GMT, le ministre de la Défense a annoncé que le président Omar el-Béchir a été arrêté et qu'il se trouve dans un endroit "sécurisé". Il a également déclaré l'état d'urgence dans l'ensemble du pays pendant 3 mois. Un couvre-feu a été instauré, de 22h à 4h du matin. 

Un conseil militaire va administrer le pays pendant une période transitoire de deux ans, a-t-il ajouté.

Le ministère soudanais de la Défense annonce également la fermeture des frontières et de l'espace aérien jusqu'à nouvel ordre. 

Ce jeudi matin, le puissant service de renseignement au Soudan (NISS), fer de lance de la répression des manifestations qui secouent le pays depuis décembre, a annoncé la libération de tous les prisonniers politiques du pays, selon l'agence officielle Suna.

Sixième jour de contestation

Cette annonce fait suite à un mouvement de contestation populaire de plusieurs mois contre le régime de Omar el-Béchir, qui avait pris le pouvoir par un coup d'Etat en 1989.

Pour le sixième jour consécutif, des milliers de manifestants déterminés étaient rassemblés devant le siège de l'armée, qui abrite aussi le ministère de la Défense et la résidence officielle du président Béchir.

Des femmes regroupées devant ce site lançaient des youyous et scandaient des slogans anti-Béchir.

L'armée est déployée dans de nombreuses rues de la capitale, ainsi que des membres du groupe paramilitaire des Forces de soutien rapide.

En matinée, des soldats ont mené un raid à Khartoum dans les locaux du Mouvement islamique, la branche idéologique du Parti du Congrès National (NCP) du président Béchir, selon des témoins.

Mercredi soir, la branche idéologique du Parti du Congrès National (NCP) du président Béchir avait reporté sine die un rassemblement de soutien au chef de l'Etat qui était prévu jeudi à Khartoum.

Des foules sont aussi rassemblées dans les villes de Madani, Gadaref, Port-Soudan, Al-Obeid et Kassala, brandissant des drapeaux soudanais.

Tags : soudan

Officiel. Soudan: Omar el-Béchir arrêté

Le 11 avril 2019 à13:16

Modifié le 11 avril 2019 à 13:35

L'armée soudanaise a annoncé ce jeudi 11 avril, en direct sur la télévision officielle, que le président Omar el-Béchir, a été arrêté.

com_redaction-20

L'armée soudanaise a occupé ce jeudi le siège de la télévision officielle. Les programmes ont été interrompus et les chaînes de radio et de télévision ont diffusé de la musique patriotique.

Vers 13h GMT, le ministre de la Défense a annoncé que le président Omar el-Béchir a été arrêté et qu'il se trouve dans un endroit "sécurisé". Il a également déclaré l'état d'urgence dans l'ensemble du pays pendant 3 mois. Un couvre-feu a été instauré, de 22h à 4h du matin. 

Un conseil militaire va administrer le pays pendant une période transitoire de deux ans, a-t-il ajouté.

Le ministère soudanais de la Défense annonce également la fermeture des frontières et de l'espace aérien jusqu'à nouvel ordre. 

Ce jeudi matin, le puissant service de renseignement au Soudan (NISS), fer de lance de la répression des manifestations qui secouent le pays depuis décembre, a annoncé la libération de tous les prisonniers politiques du pays, selon l'agence officielle Suna.

Sixième jour de contestation

Cette annonce fait suite à un mouvement de contestation populaire de plusieurs mois contre le régime de Omar el-Béchir, qui avait pris le pouvoir par un coup d'Etat en 1989.

Pour le sixième jour consécutif, des milliers de manifestants déterminés étaient rassemblés devant le siège de l'armée, qui abrite aussi le ministère de la Défense et la résidence officielle du président Béchir.

Des femmes regroupées devant ce site lançaient des youyous et scandaient des slogans anti-Béchir.

L'armée est déployée dans de nombreuses rues de la capitale, ainsi que des membres du groupe paramilitaire des Forces de soutien rapide.

En matinée, des soldats ont mené un raid à Khartoum dans les locaux du Mouvement islamique, la branche idéologique du Parti du Congrès National (NCP) du président Béchir, selon des témoins.

Mercredi soir, la branche idéologique du Parti du Congrès National (NCP) du président Béchir avait reporté sine die un rassemblement de soutien au chef de l'Etat qui était prévu jeudi à Khartoum.

Des foules sont aussi rassemblées dans les villes de Madani, Gadaref, Port-Soudan, Al-Obeid et Kassala, brandissant des drapeaux soudanais.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du troisième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.