Statut de BAM adopté, pas d'amazigh sur les billets de banque

La loi sur le nouveau statut de Bank Al Maghrib (BAM) définitivement adoptée. L'amazigh dans les pièces de monnaie et billet de banque a été écarté.

Statut de BAM adopté, pas d'amazigh sur les billets de banque

Le 11 juin 2019 à 14:28

Modifié le 11 juin 2019 à 14:39

Le projet de loi N°40.17 portant statut de Bank Al Maghrib a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des représentants. Le vote a eu lieu au cours de la séance plénière tenue le lundi 10 juin. Le texte a été adopté à la majorité des voix : "Oui":74, "Non": 01, "Abstentions": 31.

Il n’y a pas, dans cette loi, une disposition introduisant l’écriture tifinagh dans la monnaie nationale. Cet amendement initié par le PAM à la Chambre des conseillers a été retiré par les députés en deuxième lecture. Il concerne l'article 57 de la loi. 

Les représentants ont justifié le refus de cet amendement par le fait que « la loi organique sur l’officialisation de la langue amazighe est encore à l’étude ». Adopté par la Chambre des représentants, ce texte n’a en effet pas encore été validé par les conseillers, auxquels il a été transmis le 10 juin 2019.

Tags : amazigh

Statut de BAM adopté, pas d'amazigh sur les billets de banque

Le 11 juin 2019 à14:39

Modifié le 11 juin 2019 à 14:39

La loi sur le nouveau statut de Bank Al Maghrib (BAM) définitivement adoptée. L'amazigh dans les pièces de monnaie et billet de banque a été écarté.

Le projet de loi N°40.17 portant statut de Bank Al Maghrib a été adopté en deuxième lecture par la Chambre des représentants. Le vote a eu lieu au cours de la séance plénière tenue le lundi 10 juin. Le texte a été adopté à la majorité des voix : "Oui":74, "Non": 01, "Abstentions": 31.

Il n’y a pas, dans cette loi, une disposition introduisant l’écriture tifinagh dans la monnaie nationale. Cet amendement initié par le PAM à la Chambre des conseillers a été retiré par les députés en deuxième lecture. Il concerne l'article 57 de la loi. 

Les représentants ont justifié le refus de cet amendement par le fait que « la loi organique sur l’officialisation de la langue amazighe est encore à l’étude ». Adopté par la Chambre des représentants, ce texte n’a en effet pas encore été validé par les conseillers, auxquels il a été transmis le 10 juin 2019.

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.