"Stop violence numérique", la nouvelle application dédiée à la protection des femmes

L'association Tahadi pour l’égalité et la citoyenneté (Atec) lance une nouvelle application. "Stop violence numérique" est conçue pour renforcer la lutte contre les violences numériques à l'égard des femmes.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/22-10-2020/telephone1.jpg-oui

Le 22 octobre 2020 à 10:07

Modifié le 22 octobre 2020 à 11:41

"Facilement accessible et aisément téléchargeable, cette application adopte un langage interactif et commode, à travers lequel les femmes victimes des violences numériques peuvent soumettre leurs plaintes avec leurs revendications facilement et sans complications." explique, mardi 20 octobre, Atec dans son communiqué. 

Soutenue par l'ambassade des Pays-Bas au Maroc, l'association se charge, par la suite, de traiter directement la plainte ou de la renvoyer aux autorités compétentes, en veillant à ce que le suivi soit assuré, tout au long de son itinéraire légal, en coordination avec la personne concernée.

"Stop violence numérique " est, par ailleurs, conçue pour fournir, aux victimes des violences numériques et à tous les visiteurs des données, des informations riches et pratiques qui comprennent: des textes législatifs, des dispositions et procédures juridiques, en plus des noms, numéros et adresses des différents intervenants.

L'application fournit également un certain nombre de conseils aux victimes, réelles ou potentielles, des violences numériques pour les aider à y faire face.

"Stop violence numérique", la nouvelle application dédiée à la protection des femmes

Le 22 octobre 2020 à11:16

Modifié le 22 octobre 2020 à 11:41

L'association Tahadi pour l’égalité et la citoyenneté (Atec) lance une nouvelle application. "Stop violence numérique" est conçue pour renforcer la lutte contre les violences numériques à l'égard des femmes.

com_redaction-31

"Facilement accessible et aisément téléchargeable, cette application adopte un langage interactif et commode, à travers lequel les femmes victimes des violences numériques peuvent soumettre leurs plaintes avec leurs revendications facilement et sans complications." explique, mardi 20 octobre, Atec dans son communiqué. 

Soutenue par l'ambassade des Pays-Bas au Maroc, l'association se charge, par la suite, de traiter directement la plainte ou de la renvoyer aux autorités compétentes, en veillant à ce que le suivi soit assuré, tout au long de son itinéraire légal, en coordination avec la personne concernée.

"Stop violence numérique " est, par ailleurs, conçue pour fournir, aux victimes des violences numériques et à tous les visiteurs des données, des informations riches et pratiques qui comprennent: des textes législatifs, des dispositions et procédures juridiques, en plus des noms, numéros et adresses des différents intervenants.

L'application fournit également un certain nombre de conseils aux victimes, réelles ou potentielles, des violences numériques pour les aider à y faire face.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Communication financière T3 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.