Suspension de la Omra: les voyagistes marocains se veulent rassurants

Les voyagistes marocains attendent de nouvelles directives des autorités saoudiennes pour reprendre les départs pour la Omra. Bien que les retombées de la suspension soient inévitables, leur discours n'est pas alarmiste.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/28-02-2020/Mecque0.jpg-oui
Suspension de la Omra: les voyagistes marocains se veulent rassurants

Le 28 février 2020 à 15:22

Modifié le 29 février 2020 à 16:58

Des reports et des annulations sont inévitables après la suspension de la Omra par les autorités saoudiennes, justifiée par un risque de propagation du coronavirus.

Dans l’attente de la mise en œuvre d'un dispositif de veille susceptible de gérer la situation au niveau des points d'entrée du pays, les voyageurs à destination de la Mecque doivent patienter.

"Il s'agit d'une mesure provisoire. Nous avons invité les voyageurs à patienter. Aucun délai n'a été communiqué par les autorités saoudiennes, mais nous les tenons informés", rassure d'emblée Noureddine Laâtabi, chef du service Haj et Omra au sein de l'agence de voyages "Espace tourisme".

Les agences de voyages marocaines ont déjà payé certaines réservations, conformément à la nouvelle procédure d’octroi des visas.

"Nous avons pris contact avec les parties saoudiennes ainsi que les compagnies aériennes, pour reporter les dates au profit des voyageurs ayant déjà réservé", ajoute notre interlocuteur.

Les voyageurs souhaitant annuler leur voyage devront, par contre, attendre; "le temps d’accomplir les formalités auprès des compagnies aériennes et du ministère du Haj", explique M. Laâtabi, également membre de l’Association régionale des agences de voyage de Casablanca-Settat.

Dans un communiqué publié jeudi 27 février, suite à une réunion de crise de l'Association, les professionnels "s'engagent à préserver les droits financiers des voyageurs marocains", soutenant la "décision souveraine de suspendre la Omra afin de protéger les pèlerins".

Au niveau des aéroports, les voyageurs munis de visas de la Omra ne sont plus autorisés à voyager, mais aucun vol n'a été suspendu pour le moment", apprend-on auprès de la compagnie nationale Royal Air Maroc. Le nombre de voyageurs concernés n'est toujours pas disponible.

La compagnie saoudienne Saudia Airlines, a, par ailleurs, annoncé l'exonération de taxes d'annulation sur les billets réservés pour les vols entre le 26 février et le 13 mars à destination et en provenance de l'Arabie saoudite. Outre les passagers munis de visa de la Omra, cette mesure concerne les passagers en provenance de certains pays touchés par le coronavirus.

Suspension de la Omra: les voyagistes marocains se veulent rassurants

Le 28 février 2020 à15:54

Modifié le 29 février 2020 à 16:58

Les voyagistes marocains attendent de nouvelles directives des autorités saoudiennes pour reprendre les départs pour la Omra. Bien que les retombées de la suspension soient inévitables, leur discours n'est pas alarmiste.

com_redaction-31

Des reports et des annulations sont inévitables après la suspension de la Omra par les autorités saoudiennes, justifiée par un risque de propagation du coronavirus.

Dans l’attente de la mise en œuvre d'un dispositif de veille susceptible de gérer la situation au niveau des points d'entrée du pays, les voyageurs à destination de la Mecque doivent patienter.

"Il s'agit d'une mesure provisoire. Nous avons invité les voyageurs à patienter. Aucun délai n'a été communiqué par les autorités saoudiennes, mais nous les tenons informés", rassure d'emblée Noureddine Laâtabi, chef du service Haj et Omra au sein de l'agence de voyages "Espace tourisme".

Les agences de voyages marocaines ont déjà payé certaines réservations, conformément à la nouvelle procédure d’octroi des visas.

"Nous avons pris contact avec les parties saoudiennes ainsi que les compagnies aériennes, pour reporter les dates au profit des voyageurs ayant déjà réservé", ajoute notre interlocuteur.

Les voyageurs souhaitant annuler leur voyage devront, par contre, attendre; "le temps d’accomplir les formalités auprès des compagnies aériennes et du ministère du Haj", explique M. Laâtabi, également membre de l’Association régionale des agences de voyage de Casablanca-Settat.

Dans un communiqué publié jeudi 27 février, suite à une réunion de crise de l'Association, les professionnels "s'engagent à préserver les droits financiers des voyageurs marocains", soutenant la "décision souveraine de suspendre la Omra afin de protéger les pèlerins".

Au niveau des aéroports, les voyageurs munis de visas de la Omra ne sont plus autorisés à voyager, mais aucun vol n'a été suspendu pour le moment", apprend-on auprès de la compagnie nationale Royal Air Maroc. Le nombre de voyageurs concernés n'est toujours pas disponible.

La compagnie saoudienne Saudia Airlines, a, par ailleurs, annoncé l'exonération de taxes d'annulation sur les billets réservés pour les vols entre le 26 février et le 13 mars à destination et en provenance de l'Arabie saoudite. Outre les passagers munis de visa de la Omra, cette mesure concerne les passagers en provenance de certains pays touchés par le coronavirus.

A lire aussi


Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.