Syndicats: pas de retenue sur le salaire des fonctionnaires en vue

Les centrales syndicales veulent être impliquées dans la mobilisation nationale contre le coronavirus. La question d'une éventuelle retenue sur le salaire des fonctionnaires n'a pas été discutée.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/31-03-2020/ot-syndicatcovid.jpg-oui
Syndicats : pas de retenue sur le salaire des fonctionnaires en vue

Le 31 mars 2020 à 16:43

Modifié le 31 mars 2020 à 16:51

Les représentants de l’Union marocaine du travail (UMT), de la Confédération démocratique du travail (CDT), de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de l’Union nationale du travail au Maroc (UNMT) ont tenu, lundi 30 mars, une réunion avec le Chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani.

La rencontre a été consacrée à la continuité des services publics et activités productives vitales, aux développements de la situation nationale relative au coronavirus et aux mesures prises par l'exécutif pour faire face à cette pandémie et ses répercussions. 

Les représentants des centrales syndicales ont ainsi insisté sur la nécessité d’élargir la subvention destinée aux catégories vulnérables. Ils ont dans ce sens appelé à la coordination et la concertation avec les représentants des salariés.

Evoquant la question de l’avancement des fonctionnaires, le chef du gouvernement a expliqué qu’il s’agit d’un report de l’effet financier de ces avancements en attendant de dépasser cette conjoncture, tout en préservant les droits acquis.

Dans une note adressée le 25 mars aux ministres, ministres délégués et hauts commissaires, le chef du gouvernement avait expliqué, rappelons le, que cette décision visait à "soulager le budget de l'Etat et lui permettre d'orienter les fonds disponibles pour faire face aux défis qui s'annoncent".

Interrogé sur la proposition des syndicats, relative à la retenue sur salaire des travailleurs au profit du Fonds spécial de gestion du Coronavirus, Khalid Alami Houir, représentant de la CDT à la réunion, nous affirme que ce point n'a pas été à l'ordre du jour.

"Il s'agit d'une simple proposition aux salariés dans le cadre de l'élan de solidarité nationale, qui doit émaner d'un esprit volontariste, selon la capacité de chacun", nous explique M. Alaoui Houir, secrétaire général adjoint de la CDT.

Un communiqué publié le 18 mars par cinq centrales syndicales appelait à l’adhésion de la classe ouvrière marocaine aux efforts de solidarité, laissant entendre une retenue de l’équivalent de trois jours du salaire des travailleurs pour les verser sur le compte du Fonds spécial de gestion du coronavirus.

Syndicats: pas de retenue sur le salaire des fonctionnaires en vue

Le 31 mars 2020 à16:45

Modifié le 31 mars 2020 à 16:51

Les centrales syndicales veulent être impliquées dans la mobilisation nationale contre le coronavirus. La question d'une éventuelle retenue sur le salaire des fonctionnaires n'a pas été discutée.

com_redaction-31

Les représentants de l’Union marocaine du travail (UMT), de la Confédération démocratique du travail (CDT), de l’Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM) et de l’Union nationale du travail au Maroc (UNMT) ont tenu, lundi 30 mars, une réunion avec le Chef du gouvernement, Saâdeddine El Otmani.

La rencontre a été consacrée à la continuité des services publics et activités productives vitales, aux développements de la situation nationale relative au coronavirus et aux mesures prises par l'exécutif pour faire face à cette pandémie et ses répercussions. 

Les représentants des centrales syndicales ont ainsi insisté sur la nécessité d’élargir la subvention destinée aux catégories vulnérables. Ils ont dans ce sens appelé à la coordination et la concertation avec les représentants des salariés.

Evoquant la question de l’avancement des fonctionnaires, le chef du gouvernement a expliqué qu’il s’agit d’un report de l’effet financier de ces avancements en attendant de dépasser cette conjoncture, tout en préservant les droits acquis.

Dans une note adressée le 25 mars aux ministres, ministres délégués et hauts commissaires, le chef du gouvernement avait expliqué, rappelons le, que cette décision visait à "soulager le budget de l'Etat et lui permettre d'orienter les fonds disponibles pour faire face aux défis qui s'annoncent".

Interrogé sur la proposition des syndicats, relative à la retenue sur salaire des travailleurs au profit du Fonds spécial de gestion du Coronavirus, Khalid Alami Houir, représentant de la CDT à la réunion, nous affirme que ce point n'a pas été à l'ordre du jour.

"Il s'agit d'une simple proposition aux salariés dans le cadre de l'élan de solidarité nationale, qui doit émaner d'un esprit volontariste, selon la capacité de chacun", nous explique M. Alaoui Houir, secrétaire général adjoint de la CDT.

Un communiqué publié le 18 mars par cinq centrales syndicales appelait à l’adhésion de la classe ouvrière marocaine aux efforts de solidarité, laissant entendre une retenue de l’équivalent de trois jours du salaire des travailleurs pour les verser sur le compte du Fonds spécial de gestion du coronavirus.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Indicateurs du troisième trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.