Tanger: la police ferme 7 restaurants classés

Les opérations de contrôle menées, mardi 22 septembre, ont permis de révéler un ensemble de contraventions organisationnelles et réglementaires et autres liées à la violation des mesures préventives décidées dans le cadre de l'état d'urgence au sein de restaurants classés. Ces opérations ont également abouti à la saisie de quantités de boissons alcoolisées et de produits alimentaires périmés et impropres à la consommation.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/24-09-2020/Restaurant.jpg-oui
Tanger : la police ferme 7 restaurants classés (Photo AFP)

Le 24 septembre 2020 à 15:02

Modifié le 24 septembre 2020 à 16:20

Les opérations de contrôle ont concerné 10 restaurants classés à Tanger et ont permis de relever sept contraventions liées au non respect du type d'autorisation et à la transformation de l'activité principale des restaurants en bars, en plus de deux contraventions touchant le recrutement de personnes sans les autorisations nécessaires, quatre contraventions relatives au non-affichage du cadre légal de l'activité de cette catégorie de restaurants et au changement du nom commercial sans autorisation, indique la DGSN dans un communiqué.

Il s'agit, en outre, de 10 contraventions liées au dépassement de la capacité et au non respect des mesures de distanciation sociale prévues par l’état d’urgence sanitaire, en plus du non-port par les employés et les salariés du masque obligatoire imposé par les mesures en vigueur pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, souligne-t-on de même source.

Ces opérations de sécurité ont, par ailleurs, abouti à la saisie de 105 bouteilles de boissons alcoolisées et de boissons gazeuses périmées et d'importantes quantités de produits alimentaires impropres à la consommation susceptibles de porter atteinte à la santé publique.

Suite à ces opérations, les autorités locales ont décidé la fermeture de sept restaurants jusqu’à régularisation de leur situation juridique, fait savoir le communiqué. Les gérants de ces locaux ont été soumis aux enquêtes préliminaires, alors qu'un d'entre eux a été placé en garde à vue, sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer le degré de leur implication dans ces contraventions et actes criminels.

(Avec MAP)

(Photo AFP)

Tanger: la police ferme 7 restaurants classés

Le 24 septembre 2020 à15:53

Modifié le 24 septembre 2020 à 16:20

Les opérations de contrôle menées, mardi 22 septembre, ont permis de révéler un ensemble de contraventions organisationnelles et réglementaires et autres liées à la violation des mesures préventives décidées dans le cadre de l'état d'urgence au sein de restaurants classés. Ces opérations ont également abouti à la saisie de quantités de boissons alcoolisées et de produits alimentaires périmés et impropres à la consommation.

com_redaction-56

Les opérations de contrôle ont concerné 10 restaurants classés à Tanger et ont permis de relever sept contraventions liées au non respect du type d'autorisation et à la transformation de l'activité principale des restaurants en bars, en plus de deux contraventions touchant le recrutement de personnes sans les autorisations nécessaires, quatre contraventions relatives au non-affichage du cadre légal de l'activité de cette catégorie de restaurants et au changement du nom commercial sans autorisation, indique la DGSN dans un communiqué.

Il s'agit, en outre, de 10 contraventions liées au dépassement de la capacité et au non respect des mesures de distanciation sociale prévues par l’état d’urgence sanitaire, en plus du non-port par les employés et les salariés du masque obligatoire imposé par les mesures en vigueur pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, souligne-t-on de même source.

Ces opérations de sécurité ont, par ailleurs, abouti à la saisie de 105 bouteilles de boissons alcoolisées et de boissons gazeuses périmées et d'importantes quantités de produits alimentaires impropres à la consommation susceptibles de porter atteinte à la santé publique.

Suite à ces opérations, les autorités locales ont décidé la fermeture de sept restaurants jusqu’à régularisation de leur situation juridique, fait savoir le communiqué. Les gérants de ces locaux ont été soumis aux enquêtes préliminaires, alors qu'un d'entre eux a été placé en garde à vue, sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer le degré de leur implication dans ces contraventions et actes criminels.

(Avec MAP)

A lire aussi


Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.