Tanger Med, concurrent redoutable pour les ports espagnols?

L'association espagnole Anesco, association professionnelle qui rassemble les principales entreprises de manutention en Espagne, s'inquiète face à la régression du trafic de fret par les ports et appelle à prendre des mesures pour améliorer la compétitivité du secteur.

Tanger Med, concurrent redoutable pour les ports espagnols?

Le 19 février 2020 à 13:53

Modifié le 19 février 2020 à 15:25

Le comité exécutif de l'Anesco s'est réuni, mardi 18 février à Madrid, pour analyser les dernières données du trafic maritime pour l'exercice 2019. Les professionnels de l'arrimage ont alerté sur le recul généralisé enregistré au niveau du trafic, rapporte la presse espagnole.

Notant une diminution du transbordement en raison de la forte concurrence entre les routes maritimes internationales, ils ont évoqué "les investissements lourds qui sont faits dans les infrastructures portuaires des pays voisins, comme le Portugal, l'Italie et notamment le Maroc".

Les opérateurs espagnols se sont ainsi arrêtés sur le trafic au niveau du port marocain de Tanger-Med en 2019, ainsi que celui du port d'Algésiras, concurrent direct.

L'Anesco insiste sur la nécessité de mettre en œuvre des mesures "qui permettent d'améliorer la compétitivité des ports espagnols".

Tanger Med, concurrent redoutable pour les ports espagnols?

Le 19 février 2020 à15:25

Modifié le 19 février 2020 à 15:25

L'association espagnole Anesco, association professionnelle qui rassemble les principales entreprises de manutention en Espagne, s'inquiète face à la régression du trafic de fret par les ports et appelle à prendre des mesures pour améliorer la compétitivité du secteur.

Le comité exécutif de l'Anesco s'est réuni, mardi 18 février à Madrid, pour analyser les dernières données du trafic maritime pour l'exercice 2019. Les professionnels de l'arrimage ont alerté sur le recul généralisé enregistré au niveau du trafic, rapporte la presse espagnole.

Notant une diminution du transbordement en raison de la forte concurrence entre les routes maritimes internationales, ils ont évoqué "les investissements lourds qui sont faits dans les infrastructures portuaires des pays voisins, comme le Portugal, l'Italie et notamment le Maroc".

Les opérateurs espagnols se sont ainsi arrêtés sur le trafic au niveau du port marocain de Tanger-Med en 2019, ainsi que celui du port d'Algésiras, concurrent direct.

L'Anesco insiste sur la nécessité de mettre en œuvre des mesures "qui permettent d'améliorer la compétitivité des ports espagnols".

A lire aussi


0-1

Communication financière

SCR. Etats financiers au 31.12.2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.