Terrorisme : La Tunisie choquée par des aveux de Haftar

Le maréchal Haftar qui conduit une armée partie à l’assaut de Tripoli en Libye, a-t-il libéré et expédié en Tunisie des terroristes qui y ont commis des attentats ? Une grande partie de l’opinion tunisienne, choquée par ses derniers aveux, est choquée.

Terrorisme : La Tunisie choquée par des aveux de Haftar En 1987, les troupes tchadiennes déciment un corps expéditionnaire libyen, faisant 1269 morts et 438 prisonniers dont le colonel Haftar (3è à partir de la gauche) qui conduisait l'expédition.

Le 12 mai 2019 à 11:28

Modifié le 12 mai 2019 à 12:24

Au cours d’une interview diffusée par France24, le maréchal Haftar a avoué qu’une partie des terroristes tunisiens arrêtés par ses forces ont été libérés et dirigés vers leur pays d’origine.

Un nombre important de terroristes arrêtés en Tunisie au cours des dernières années avaient avoué revenir de Libye où ils avaient intégré des groupes terroristes.

Le maréchal Haftar est soutenu par plusieurs pays dont l’Arabie saoudite et les Emirats, dans l’offensive qu’il a lancée le 4 avril pour conquérir Tripoli. En 5 semaines, cette offensive a fait 454 morts. Il a obtenu son soutien international au nom de la lutte contre l e terrorisme.

Le Maroc ainsi que l’ONU estime que la situation en Libye ne peut en aucun avoir une solution militaire et que celle-ci risque d’aggraver l’instabilité de toute la région.

En 1987, les troupes tchadiennes déciment un corps expéditionnaire libyen, faisant 1269 morts et 438 prisonniers dont le colonel Haftar (3è à partir de la gauche) qui conduisait l'expédition.

Terrorisme : La Tunisie choquée par des aveux de Haftar

Le 12 mai 2019 à11:35

Modifié le 12 mai 2019 à 12:24

Le maréchal Haftar qui conduit une armée partie à l’assaut de Tripoli en Libye, a-t-il libéré et expédié en Tunisie des terroristes qui y ont commis des attentats ? Une grande partie de l’opinion tunisienne, choquée par ses derniers aveux, est choquée.

Au cours d’une interview diffusée par France24, le maréchal Haftar a avoué qu’une partie des terroristes tunisiens arrêtés par ses forces ont été libérés et dirigés vers leur pays d’origine.

Un nombre important de terroristes arrêtés en Tunisie au cours des dernières années avaient avoué revenir de Libye où ils avaient intégré des groupes terroristes.

Le maréchal Haftar est soutenu par plusieurs pays dont l’Arabie saoudite et les Emirats, dans l’offensive qu’il a lancée le 4 avril pour conquérir Tripoli. En 5 semaines, cette offensive a fait 454 morts. Il a obtenu son soutien international au nom de la lutte contre l e terrorisme.

Le Maroc ainsi que l’ONU estime que la situation en Libye ne peut en aucun avoir une solution militaire et que celle-ci risque d’aggraver l’instabilité de toute la région.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.