Transition énergétique: Le groupe Engie veut renforcer son action au Maroc

Le groupe veut accompagner ses clients dans la production de leur propre électricité et accompagner l'Etat et les collectivités territoriales à installer des solutions énergétiques durables.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/06-12-2019/engie-logo_10.jpg-oui
Transition énergétique: Le groupe Engie veut renforcer son action au Maroc

Le 06 décembre 2019 à 17:05

Modifié le 06 décembre 2019 à 17:35

Le groupe Engie est actif au Maroc depuis les années 1980. Ses activités consistent principalement dans la production d’électricité, la mobilité électrique et la fourniture de services énergétiques.

Aujourd’hui, le groupe a réuni l’ensemble de ses filiales au Maroc au sein d’une seule entité « Engie Services Maroc ». Cette union doit permettre de mieux répondre aux enjeux du modèle énergétique marocain et de construire une nouvelle offre de transition énergétique.

Philippe Miquel, PDG d’Engie Services Maroc, a présenté les ambitions du groupe lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce vendredi 6 décembre à Casablanca. En lançant le programme « as a service », le groupe veut contribuer à adapter le secteur de l’énergie électrique aux objectifs climatiques du Royaume.

Plus précisément, il s’agit pour le groupe d’offrir à l’Etat, aux collectivités territoriales et aux entreprises des solutions énergétiques efficaces et durables, allant du financement jusqu’à l’installation et l’opérationnalisation. Des discussions sont actuellement en cours entre le groupe et 7 communes en vue de leur fournir des villes éclairées.

« Le concept de ville éclairée signifie une garantie d’éclairage efficace et durable sur le long terme. Les collectivités territoriales ne doivent plus lancer des appels d’offres pour acheter des lampadaires. Il faut aujourd’hui chercher plus d’efficacité et exiger des fournisseurs une ville éclairée pour une durée de 10 ou 15 ans », a expliqué Philippe Miquel.

Inverser la production énergétique

Les enjeux climatiques ont produit un bouleversement du paradigme énergétique. Aujourd’hui, le monde se dirige vers le remplacement des énergies fossiles par des énergies plus propres. Pour Philippe Miquel, cette évolution s’accompagne d’un changement de métier pour Engie :

« Avant, notre métier consistait à concevoir des centrales centralisées et à alimenter des réseaux des clients. Aujourd’hui, de plus en plus de clients alimentent eux-mêmes le réseau électrique. Nous devons accompagner nos clients dans cette transition et les aider à produire leur propre énergie ».

Cet accompagnement a déjà commencé pour Engie. Le groupe a par exemple installé une centrale photovoltaïque à la gare LGV de Casa Voyageurs. Dotée d’une puissance de 132KWc, cette centrale assure l’autonomie d’éclairage de la gare et permet des économies d’énergie de 18% sur la facture énergétique.

Engie accompagne également Renault Tanger dans sa stratégie « zéro émission CO2 » en assurant la maintenance et la conduite des installations de son usine.

Consolider le recours aux énergies renouvelables et thermiques

Avec son partenaire Nareva Holding, Engie exploite le parc éolien de Tarfaya et deux centrales thermiques à Safi. Trois projets qui représentent 3MM€ d'investissement pour le groupe. 

Le parc de Tarfaya est composé de 131 éoliennes dotées d'une capacité de 2,3MW chacune. Mis en service en 2015, le parc représente 15% de l'objectif fixé par le Maroc pour le développement de l'énergie éolienne. 

Quant aux deux centrales thermiques de Safi, elles sont dotées d'une capacité de 693MW chacune et permettent la production de l'électricité avec une baisse significative des émissions de CO2. L'électricité qu'elles produisent est vendue à l'ONEE par le biais d'un contrat de rachat d'électricité de 30 ans. 

Transition énergétique: Le groupe Engie veut renforcer son action au Maroc

Le 06 décembre 2019 à17:10

Modifié le 06 décembre 2019 à 17:35

Le groupe veut accompagner ses clients dans la production de leur propre électricité et accompagner l'Etat et les collectivités territoriales à installer des solutions énergétiques durables.

Le groupe Engie est actif au Maroc depuis les années 1980. Ses activités consistent principalement dans la production d’électricité, la mobilité électrique et la fourniture de services énergétiques.

Aujourd’hui, le groupe a réuni l’ensemble de ses filiales au Maroc au sein d’une seule entité « Engie Services Maroc ». Cette union doit permettre de mieux répondre aux enjeux du modèle énergétique marocain et de construire une nouvelle offre de transition énergétique.

Philippe Miquel, PDG d’Engie Services Maroc, a présenté les ambitions du groupe lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce vendredi 6 décembre à Casablanca. En lançant le programme « as a service », le groupe veut contribuer à adapter le secteur de l’énergie électrique aux objectifs climatiques du Royaume.

Plus précisément, il s’agit pour le groupe d’offrir à l’Etat, aux collectivités territoriales et aux entreprises des solutions énergétiques efficaces et durables, allant du financement jusqu’à l’installation et l’opérationnalisation. Des discussions sont actuellement en cours entre le groupe et 7 communes en vue de leur fournir des villes éclairées.

« Le concept de ville éclairée signifie une garantie d’éclairage efficace et durable sur le long terme. Les collectivités territoriales ne doivent plus lancer des appels d’offres pour acheter des lampadaires. Il faut aujourd’hui chercher plus d’efficacité et exiger des fournisseurs une ville éclairée pour une durée de 10 ou 15 ans », a expliqué Philippe Miquel.

Inverser la production énergétique

Les enjeux climatiques ont produit un bouleversement du paradigme énergétique. Aujourd’hui, le monde se dirige vers le remplacement des énergies fossiles par des énergies plus propres. Pour Philippe Miquel, cette évolution s’accompagne d’un changement de métier pour Engie :

« Avant, notre métier consistait à concevoir des centrales centralisées et à alimenter des réseaux des clients. Aujourd’hui, de plus en plus de clients alimentent eux-mêmes le réseau électrique. Nous devons accompagner nos clients dans cette transition et les aider à produire leur propre énergie ».

Cet accompagnement a déjà commencé pour Engie. Le groupe a par exemple installé une centrale photovoltaïque à la gare LGV de Casa Voyageurs. Dotée d’une puissance de 132KWc, cette centrale assure l’autonomie d’éclairage de la gare et permet des économies d’énergie de 18% sur la facture énergétique.

Engie accompagne également Renault Tanger dans sa stratégie « zéro émission CO2 » en assurant la maintenance et la conduite des installations de son usine.

Consolider le recours aux énergies renouvelables et thermiques

Avec son partenaire Nareva Holding, Engie exploite le parc éolien de Tarfaya et deux centrales thermiques à Safi. Trois projets qui représentent 3MM€ d'investissement pour le groupe. 

Le parc de Tarfaya est composé de 131 éoliennes dotées d'une capacité de 2,3MW chacune. Mis en service en 2015, le parc représente 15% de l'objectif fixé par le Maroc pour le développement de l'énergie éolienne. 

Quant aux deux centrales thermiques de Safi, elles sont dotées d'une capacité de 693MW chacune et permettent la production de l'électricité avec une baisse significative des émissions de CO2. L'électricité qu'elles produisent est vendue à l'ONEE par le biais d'un contrat de rachat d'électricité de 30 ans. 

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.