Le plan d’action 2019 de l'Ansam porte sur l’abolition du monopole sur le transport ambulancier et pompes funèbres, l’ouverture du secteur à la concurrence et le remplacement de la concession par l’agrément.

Vers une réforme du transport ambulancier au Maroc

Le 12 février 2019 à 11:37

Modifié le 12 février 2019 à 11:37

Abdelhamid El Mouadden a été réélu président de l'Association nationale des services d’ambulance et d’assistance (Ansam), lors de l'assemblée générale ordinaire qui s’est déroulée en présence des professionnels sanitaires et ambulanciers de plusieurs villes du Maroc.

L'AGO a également élu ses nouveaux membres du bureau et adopté le programme du plan d’action pour l’exercice 2019.

Les principaux axes de ce programme portent sur l’abolition du monopole sur le transport ambulancier et pompes funèbres, l’ouverture du secteur à la concurrence, le remplacement de la concession par l’agrément.

Il s’agit également de l’annulation de toute forme de redevance communale sur ces activités, l’obligation d’avoir un infirmier responsable dans toute entreprise d’ambulance et l’obligation à tout brancardier et chauffeur d’être titulaire d’un diplôme de secourisme accompagné d’un stage obligatoire dans le service des urgences des hôpitaux, appuyé d’une attestation.

L’Ansam a également pris l’engagement d’accompagner les différents autorités dans l’organisation du transport sanitaire et funéraire privés et ce, dans un esprit de partenariat "public-privé" pour relever le défi et offrir non seulement aux citoyens résidents, mais à l’ensemble de la communauté des ressortissants marocains et touristes étrangers, une prise en charge totale de l’assistance et du secours médicale et funéraire.

Actuellement, le secteur privé traite la totalité des services de transport et d’évacuation sanitaire des MRE et touristes étrangers avec les organismes d’assistances à l’international.

(Avec MAP)

Le plan d’action 2019 de l'Ansam porte sur l’abolition du monopole sur le transport ambulancier et pompes funèbres, l’ouverture du secteur à la concurrence et le remplacement de la concession par l’agrément.

Abdelhamid El Mouadden a été réélu président de l'Association nationale des services d’ambulance et d’assistance (Ansam), lors de l'assemblée générale ordinaire qui s’est déroulée en présence des professionnels sanitaires et ambulanciers de plusieurs villes du Maroc.

L'AGO a également élu ses nouveaux membres du bureau et adopté le programme du plan d’action pour l’exercice 2019.

Les principaux axes de ce programme portent sur l’abolition du monopole sur le transport ambulancier et pompes funèbres, l’ouverture du secteur à la concurrence, le remplacement de la concession par l’agrément.

Il s’agit également de l’annulation de toute forme de redevance communale sur ces activités, l’obligation d’avoir un infirmier responsable dans toute entreprise d’ambulance et l’obligation à tout brancardier et chauffeur d’être titulaire d’un diplôme de secourisme accompagné d’un stage obligatoire dans le service des urgences des hôpitaux, appuyé d’une attestation.

L’Ansam a également pris l’engagement d’accompagner les différents autorités dans l’organisation du transport sanitaire et funéraire privés et ce, dans un esprit de partenariat "public-privé" pour relever le défi et offrir non seulement aux citoyens résidents, mais à l’ensemble de la communauté des ressortissants marocains et touristes étrangers, une prise en charge totale de l’assistance et du secours médicale et funéraire.

Actuellement, le secteur privé traite la totalité des services de transport et d’évacuation sanitaire des MRE et touristes étrangers avec les organismes d’assistances à l’international.

(Avec MAP)

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.