Transport touristique: les propositions de la Fédération face à la crise

La Fédération nationale du transport touristique publie un rapport sur la situation actuelle du secteur. Il comporte également certaines propositions de nature à atténuer l’impact socio-économique de la pandémie. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/04-05-2020/transport-touristique1.jpg-oui
Transport touristique : les propositions de la Fédération face à la crise

Le 04 mai 2020 à 10:51

Modifié le 04 mai 2020 à 11:34

Dans son rapport, la Fédération, relevant de l'Union générale des entreprises et des professions (UGEP), a aussi plaidé pour une exonération fiscale de 3 ans afin de permettre aux entreprises et professionnels de ce secteur de retrouver leur équilibre chamboulé par la pandémie du coronavirus.

Elle plaide aussi pour la suspension de l'assurance responsabilité civile pour véhicules en arrêt en raison de la pandémie, tout en conservant les garanties conditionnées de certains établissements d’assurance, mettant l’accent sur la nécessité d’étendre l’initiative récemment lancée par les sociétés d’assurance, qui ne concerne que 20% de la flotte du transport touristique.

La Fédération appelle, en outre, à revoir les tarifs appliqués au transport touristique, un secteur dont l’activité est saisonnière et tributaire de la dynamique touristique au Maroc, plaidant pour le rééchelonnement des crédits pour une année sans intérêt car, poursuit ce rapport, tous les indicateurs montrent que le secteur sera très impacté durant l’année 2020 en raison de la pandémie.

Elle appelle également à allouer une subvention au secteur afin de lui permettre de conserver son équilibre et à attribuer aux professionnels des crédits ne dépassant pas 2% de taux d’intérêts.

Pa ailleurs, la Fédération nationale du transport touristique a appelé à appuyer son projet de mise en place d’une application dédiée au transport touristique (VTC-Voitures de transport avec chauffeur) ciblant à la fois les touristes résidents et non résidents. La concrétisation de ce projet permettra de moderniser le secteur du transport touristique et de hisser la qualité et la compétitivité du produit proposé aux clients, indique le rapport de la Fédération sur l’impact de la pandémie du coronavirus sur ce secteur.

Elle appelle également à promouvoir le tourisme interne, en tant qu’alternative de nature à atténuer l’impact de la pandémie.

Toutes ces mesures sont de nature à conserver l’emploi dans ce secteur et à aider ces entreprises à surmonter les impacts de cette pandémie, ajoute la même source.

Le rapport, qui se base sur une étude de terrain sur près de 300 entreprises du secteur du transport touristique, indique que 2.617 véhicules (légers et lourds) sur 3.032 sont à l’arrêt, soit 86% de la flotte, alors que le reste est mis à la disposition du personnel soignant dans les différents hôpitaux du Royaume ainsi qu’au service des employés et œuvres sociales.

Il a précisé les ventes du premier trimestre de l’année en cours ont connu une baisse de 100% par rapport aux ventes de 2019 en raison de la fermeture des frontières aériennes et maritimes.

(Avec MAP)

Transport touristique: les propositions de la Fédération face à la crise

Le 04 mai 2020 à11:31

Modifié le 04 mai 2020 à 11:34

La Fédération nationale du transport touristique publie un rapport sur la situation actuelle du secteur. Il comporte également certaines propositions de nature à atténuer l’impact socio-économique de la pandémie. 

Dans son rapport, la Fédération, relevant de l'Union générale des entreprises et des professions (UGEP), a aussi plaidé pour une exonération fiscale de 3 ans afin de permettre aux entreprises et professionnels de ce secteur de retrouver leur équilibre chamboulé par la pandémie du coronavirus.

Elle plaide aussi pour la suspension de l'assurance responsabilité civile pour véhicules en arrêt en raison de la pandémie, tout en conservant les garanties conditionnées de certains établissements d’assurance, mettant l’accent sur la nécessité d’étendre l’initiative récemment lancée par les sociétés d’assurance, qui ne concerne que 20% de la flotte du transport touristique.

La Fédération appelle, en outre, à revoir les tarifs appliqués au transport touristique, un secteur dont l’activité est saisonnière et tributaire de la dynamique touristique au Maroc, plaidant pour le rééchelonnement des crédits pour une année sans intérêt car, poursuit ce rapport, tous les indicateurs montrent que le secteur sera très impacté durant l’année 2020 en raison de la pandémie.

Elle appelle également à allouer une subvention au secteur afin de lui permettre de conserver son équilibre et à attribuer aux professionnels des crédits ne dépassant pas 2% de taux d’intérêts.

Pa ailleurs, la Fédération nationale du transport touristique a appelé à appuyer son projet de mise en place d’une application dédiée au transport touristique (VTC-Voitures de transport avec chauffeur) ciblant à la fois les touristes résidents et non résidents. La concrétisation de ce projet permettra de moderniser le secteur du transport touristique et de hisser la qualité et la compétitivité du produit proposé aux clients, indique le rapport de la Fédération sur l’impact de la pandémie du coronavirus sur ce secteur.

Elle appelle également à promouvoir le tourisme interne, en tant qu’alternative de nature à atténuer l’impact de la pandémie.

Toutes ces mesures sont de nature à conserver l’emploi dans ce secteur et à aider ces entreprises à surmonter les impacts de cette pandémie, ajoute la même source.

Le rapport, qui se base sur une étude de terrain sur près de 300 entreprises du secteur du transport touristique, indique que 2.617 véhicules (légers et lourds) sur 3.032 sont à l’arrêt, soit 86% de la flotte, alors que le reste est mis à la disposition du personnel soignant dans les différents hôpitaux du Royaume ainsi qu’au service des employés et œuvres sociales.

Il a précisé les ventes du premier trimestre de l’année en cours ont connu une baisse de 100% par rapport aux ventes de 2019 en raison de la fermeture des frontières aériennes et maritimes.

(Avec MAP)

A lire aussi


Communication financière

Communiqué de presse post Assemblée Générale Ordinaire de la société Aluminium du Maroc, réuni le 29 Juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Coronavirus : 283 nouveaux cas en 24h, 16.545 cumulés au jeudi 16 juillet à 17h