Trois Français arrêtés à Salé pour financement du terrorisme

Trois Français, dont l’un d’origine algérienne, ont été arrêtés à Salé, pour leur implication présumée dans le financement du terrorisme et liens avec des combattants s’activant dans des organisations terroristes.

Trois Français arrêtés à Salé pour financement du terrorisme

Le 12 février 2019 à 12:38

Modifié le 12 février 2019 à 12:58

Les trois présumés ont été arrêtés, lundi 11 février, par la Brigade nationale de la police judiciaire, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Les trois ressortissants français, dont l’un d’origine algérienne, ont réussi à tisser des liens étroits avec des combattants actifs au sein de l’organisation terroriste Da'ech sur la scène syro-irakienne, outre leur implication présumée dans la collecte de fonds au profit de milieux extrémistes en vue de financer des opérations terroristes, précise la DGSN dans un communiqué.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet chargé des affaires du terrorisme, alors que les enquêtes et les investigations se poursuivent pour l’arrestation de leurs complices et des autres individus impliqués dans ces actes terroristes.

(Avec MAP)

Trois Français arrêtés à Salé pour financement du terrorisme

Le 12 février 2019 à12:55

Modifié le 12 février 2019 à 12:58

Trois Français, dont l’un d’origine algérienne, ont été arrêtés à Salé, pour leur implication présumée dans le financement du terrorisme et liens avec des combattants s’activant dans des organisations terroristes.

Les trois présumés ont été arrêtés, lundi 11 février, par la Brigade nationale de la police judiciaire, en coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST).

Les trois ressortissants français, dont l’un d’origine algérienne, ont réussi à tisser des liens étroits avec des combattants actifs au sein de l’organisation terroriste Da'ech sur la scène syro-irakienne, outre leur implication présumée dans la collecte de fonds au profit de milieux extrémistes en vue de financer des opérations terroristes, précise la DGSN dans un communiqué.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet chargé des affaires du terrorisme, alors que les enquêtes et les investigations se poursuivent pour l’arrestation de leurs complices et des autres individus impliqués dans ces actes terroristes.

(Avec MAP)

A lire aussi


0-3

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.