Tunisie. Le président Caïd Essebsi de nouveau hospitalisé

Le Chef de l'Etat tunisien, âgé de 93 ans, a de nouveau été hospitalisé mercredi 24 juillet 2019. L'info diffusée par une radio locale a été confirmée par son fils Hafedh qui s'exprimait sur une chaîne de télévision. Il est décédé le jeudi 25 juillet à 10h30 du matin.

Tunisie. Le président Caïd Essebsi de nouveau hospitalisé BCE à sa dernière sortie d'hôpital.

Le 25 juillet 2019 à 07:34

Modifié le 25 juillet 2019 à 18:24

Selon une radio tunisienne, le Chef de l'Etat tunisien a été placé en réanimation à l'hôpital militaire de Tunis. Il s'agit de la troisième hospitalisation du président en 5 semaines. Son fils a affirmé mercredi qu'il s'agit des séquelles d'une intoxication alimentaire.

>> Mise à jour: Décès du président tunisien Béji Caïd Essebsi

La précédente hospitalisation le 27 juin, pour un "grave malaise" selon un communiqué officiel, avait alimenté les rumeurs d'une vacance de pouvoir en Tunisie. Les élections législatives doivent avoir lieu en octobre prochain et la présidentielle en novembre.

Sa seule activité officielle depuis cette date a été de recevoir lundi dernier, le ministre de la Défense nationale. La vidéo officielle a montré un président très affaibli (ci-dessous).

En cas de vacance provisoire, l'intérim de la présidence est assuré par le Chef du gouvernement. En cas de vacance définitive, il est assuré par le président du Parlement. Dans les deux cas, une réunion de la Cour constitutionnelle est indispensable pour constater la vacance et officialiser l'intérim. Or, cette instance n'est toujours pas installée.

Ce jeudi 25 juillet, on attendait la première apparition publique de BCE depuis son hospitalisation de fin juin. Elle n'aura pas lieu. Devant l'absence publique du président et les rumeurs sur sa santé, plusieurs acteurs politiques ont accusé son entourage de le tenir en otage et annoncé des initiatives sans plus de précisions.

BCE à sa dernière sortie d'hôpital.

Tunisie. Le président Caïd Essebsi de nouveau hospitalisé

Le 25 juillet 2019 à07:51

Modifié le 25 juillet 2019 à 18:24

Le Chef de l'Etat tunisien, âgé de 93 ans, a de nouveau été hospitalisé mercredi 24 juillet 2019. L'info diffusée par une radio locale a été confirmée par son fils Hafedh qui s'exprimait sur une chaîne de télévision. Il est décédé le jeudi 25 juillet à 10h30 du matin.

Selon une radio tunisienne, le Chef de l'Etat tunisien a été placé en réanimation à l'hôpital militaire de Tunis. Il s'agit de la troisième hospitalisation du président en 5 semaines. Son fils a affirmé mercredi qu'il s'agit des séquelles d'une intoxication alimentaire.

>> Mise à jour: Décès du président tunisien Béji Caïd Essebsi

La précédente hospitalisation le 27 juin, pour un "grave malaise" selon un communiqué officiel, avait alimenté les rumeurs d'une vacance de pouvoir en Tunisie. Les élections législatives doivent avoir lieu en octobre prochain et la présidentielle en novembre.

Sa seule activité officielle depuis cette date a été de recevoir lundi dernier, le ministre de la Défense nationale. La vidéo officielle a montré un président très affaibli (ci-dessous).

En cas de vacance provisoire, l'intérim de la présidence est assuré par le Chef du gouvernement. En cas de vacance définitive, il est assuré par le président du Parlement. Dans les deux cas, une réunion de la Cour constitutionnelle est indispensable pour constater la vacance et officialiser l'intérim. Or, cette instance n'est toujours pas installée.

Ce jeudi 25 juillet, on attendait la première apparition publique de BCE depuis son hospitalisation de fin juin. Elle n'aura pas lieu. Devant l'absence publique du président et les rumeurs sur sa santé, plusieurs acteurs politiques ont accusé son entourage de le tenir en otage et annoncé des initiatives sans plus de précisions.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.