Un Marocain à la tête de la Confédération africaine des industries du cuir

Le Marocain Hamid Ben Rhrido a été élu à la tête de la Confédération africaine des industries du cuir (Coafric), à l'issue de l'assemblée générale constitutive tenue, mercredi 26 février à Casablanca.

Un Marocain à la tête de la Confédération africaine des industries du cuir

Le 27 février 2020 à 11:14

Modifié le 27 février 2020 à 11:48

Cette assemblée, qui a réuni les 11 pays fondateurs, a connu aussi l'élection du Sénégalais Sory Kaba en tant que secrétaire général de la confédération.

La Coafric œuvrera à développer les opportunités d'affaires entre les différents pays fondateurs de la confédération.

Pour les trois prochaines années, le plan d'action de la confédération comporte trois objectifs, six résultats et seize actions. Il s'agit notamment du renforcement du dispositif institutionnel existant dans les différents pays membres de la confédération et la mise en place des tanneries modernes pour un traitement de qualité des peaux.

La création de cette confédération a été en outre motivée par l'inexistence d'un cadre organisé à l'échelon du continent et dont la mission est de promouvoir et de moderniser les métiers ancestraux relevant du secteur du cuir et par l'importance d'une dynamique soutenue des partenariats public privé (PPP) dans le développement socio-économique du continent.

Cette nouvelle structure aura pour principales missions de soutenir et de développer un partenariat multiforme entre les membres de la Coafric et d'organiser dans chaque pays membre une fédération nationale des métiers du cuir, au cas où elle n'y existe pas.

(Avec MAP)

Tags : cuir

Un Marocain à la tête de la Confédération africaine des industries du cuir

Le 27 février 2020 à11:48

Modifié le 27 février 2020 à 11:48

Le Marocain Hamid Ben Rhrido a été élu à la tête de la Confédération africaine des industries du cuir (Coafric), à l'issue de l'assemblée générale constitutive tenue, mercredi 26 février à Casablanca.

Cette assemblée, qui a réuni les 11 pays fondateurs, a connu aussi l'élection du Sénégalais Sory Kaba en tant que secrétaire général de la confédération.

La Coafric œuvrera à développer les opportunités d'affaires entre les différents pays fondateurs de la confédération.

Pour les trois prochaines années, le plan d'action de la confédération comporte trois objectifs, six résultats et seize actions. Il s'agit notamment du renforcement du dispositif institutionnel existant dans les différents pays membres de la confédération et la mise en place des tanneries modernes pour un traitement de qualité des peaux.

La création de cette confédération a été en outre motivée par l'inexistence d'un cadre organisé à l'échelon du continent et dont la mission est de promouvoir et de moderniser les métiers ancestraux relevant du secteur du cuir et par l'importance d'une dynamique soutenue des partenariats public privé (PPP) dans le développement socio-économique du continent.

Cette nouvelle structure aura pour principales missions de soutenir et de développer un partenariat multiforme entre les membres de la Coafric et d'organiser dans chaque pays membre une fédération nationale des métiers du cuir, au cas où elle n'y existe pas.

(Avec MAP)

A lire aussi


0-3

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.