Une cellule de crise pour les Marocains résidents au Liban

En raison de la situation actuelle au Liban, le ministère des Affaires étrangères annonce la mise en place d'une cellule de crise au niveau de la direction des affaires consulaires et sociales.

Une cellule de crise pour les Marocains résidents au Liban

Le 20 octobre 2019 à 12:10

Modifié le 20 octobre 2019 à 13:24

Dans un tweet, le ministère des AE a annoncé ce dimanche 20 octobre que la communauté marocaine au Liban peut contacter la cellule de crise sur le +212.661.33.68.54 ou le +96181701065 en cas d'urgence.

Hommes, femmes et enfants ont convergé en grand nombre ce dimanche vers le centre de Beyrouth, au quatrième jour d'un mouvement de contestation sans précédent au Liban qui réclame le départ de la classe politique accusée de corruption et de népotisme.

Le mouvement qui a gagné de nombreuses villes du pays a été déclenché de manière spontanée jeudi dernier par l'annonce d'une taxe sur les appels effectués via WhatsApp et Viber dans un pays à l’économie exsangue. Une décision annulée aussitôt sous la pression de la rue. Mais les manifestations n'ont pas cessé depuis, jour et nuit.

Tags : Liban

Une cellule de crise pour les Marocains résidents au Liban

Le 20 octobre 2019 à12:40

Modifié le 20 octobre 2019 à 13:24

En raison de la situation actuelle au Liban, le ministère des Affaires étrangères annonce la mise en place d'une cellule de crise au niveau de la direction des affaires consulaires et sociales.

Dans un tweet, le ministère des AE a annoncé ce dimanche 20 octobre que la communauté marocaine au Liban peut contacter la cellule de crise sur le +212.661.33.68.54 ou le +96181701065 en cas d'urgence.

Hommes, femmes et enfants ont convergé en grand nombre ce dimanche vers le centre de Beyrouth, au quatrième jour d'un mouvement de contestation sans précédent au Liban qui réclame le départ de la classe politique accusée de corruption et de népotisme.

Le mouvement qui a gagné de nombreuses villes du pays a été déclenché de manière spontanée jeudi dernier par l'annonce d'une taxe sur les appels effectués via WhatsApp et Viber dans un pays à l’économie exsangue. Une décision annulée aussitôt sous la pression de la rue. Mais les manifestations n'ont pas cessé depuis, jour et nuit.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.