Nouvelle grève de 48h des enseignants du public

Les cinq syndicats les plus représentatifs de l’enseignement appellent à une grève de 48h et à l’organisation de marches dans différentes régions du Royaume pendant le mois de Ramadan.

Nouvelle grève de 48h des enseignants du public

Le 08 mai 2019 à 14:31

Modifié le 08 mai 2019 à 15:05

Dans un communiqué conjoint, la CDT, l’UGTM, la FDT, l’UMT et la FNE appellent à une nouvelle grève de 48 heures, les 14 et 15 mai prochains.

Des marches seront organisées tous les samedis du mois sacré, dans différentes provinces et régions du pays, après la prière de "Tarawih", soit les 11, 18 et le 25 mai, ainsi que le 1er juin 2019. 

Des sit-ins des branches affiliées aux cinq syndicats auront lieu dans les provinces. Les horaires seront fixés par le bureau syndical de chaque province.

D’autres sit-ins, dont les horaires seront fixés par les bureaux syndicaux régionaux, auront lieu devant les Académies régionales.  

Les enseignants affiliés à ces syndicats porteront des brassards noirs pendant tout le mois sacré, ainsi que les jours des examens.

Les enseignants du public dénoncent, entre autres, les retenus sur salaires pour fait de grève.

Par ailleurs, des enseignants dans certaines régions ont manifesté mardi 7 mai contre le non-versement des salaires.

Une source proche du dossier nous a affirmé ce mercredi 8 mai qu'il s'agit d'un retard. "Les salaires ont été bloqués en raison des grèves menées par les ex-contractuels pendant près de 7 semaines. C'est une question de temps, et les Académies concernées sont en train de régler le problème".  

Communiqué conjoint des cinq syndicats 

Nouvelle grève de 48h des enseignants du public

Le 08 mai 2019 à14:44

Modifié le 08 mai 2019 à 15:05

Les cinq syndicats les plus représentatifs de l’enseignement appellent à une grève de 48h et à l’organisation de marches dans différentes régions du Royaume pendant le mois de Ramadan.

Dans un communiqué conjoint, la CDT, l’UGTM, la FDT, l’UMT et la FNE appellent à une nouvelle grève de 48 heures, les 14 et 15 mai prochains.

Des marches seront organisées tous les samedis du mois sacré, dans différentes provinces et régions du pays, après la prière de "Tarawih", soit les 11, 18 et le 25 mai, ainsi que le 1er juin 2019. 

Des sit-ins des branches affiliées aux cinq syndicats auront lieu dans les provinces. Les horaires seront fixés par le bureau syndical de chaque province.

D’autres sit-ins, dont les horaires seront fixés par les bureaux syndicaux régionaux, auront lieu devant les Académies régionales.  

Les enseignants affiliés à ces syndicats porteront des brassards noirs pendant tout le mois sacré, ainsi que les jours des examens.

Les enseignants du public dénoncent, entre autres, les retenus sur salaires pour fait de grève.

Par ailleurs, des enseignants dans certaines régions ont manifesté mardi 7 mai contre le non-versement des salaires.

Une source proche du dossier nous a affirmé ce mercredi 8 mai qu'il s'agit d'un retard. "Les salaires ont été bloqués en raison des grèves menées par les ex-contractuels pendant près de 7 semaines. C'est une question de temps, et les Académies concernées sont en train de régler le problème".  

Communiqué conjoint des cinq syndicats 

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.