Une pétition pour la reconnaissance de l’e-sport au Maroc

Lancée par eSportif mercredi 13 novembre, la pétition a pour but la reconnaissance de l’e-sport comme discipline sportive au Maroc. Elle a enregistré au vendredi 22 novembre 1.356 signataires. 

Une pétition pour la reconnaissance de l’e-sport au Maroc

Le 22 novembre 2019 à 15:51

Modifié le 22 novembre 2019 à 16:15

E-sport comme "electronic sport" ou sport électronique: cette notion désigne la pratique des jeux vidéos compétitifs. Des jeux où un joueur affronte d’autres joueurs, en ligne, seul ou en équipe. Ainsi, plusieurs millions de personnes sont aujourd’hui passionnées par cette pratique. En effet, plusieurs tournois amateurs ou professionnels sont de plus en plus lancés en ligne ou dans un cadre événementiel particulièrement en Asie et au Etats-Unis.

D’après une étude sur le marché de l’e-sport réalisée par Newzoo (entreprise internationale spécialisée dans le domaine), l’e-sport comptait plus de 200 millions de spectateurs en 2017 contre 120 millions en 2015. Cette étude prévoit que ce chiffre s’élèvera à 300 millions à l’horizon 2020.

Dans ce sens, une entreprise marocaine eSportif, basée à Meknès et spécialisée dans le domaine, a lancé la semaine dernière une pétition pour la reconnaissance de cette pratique comme discipline sportive au Maroc. Selon la société, cette pratique peine à décoller au Maroc à cause de l’absence d’un cadre légal.

"Plusieurs pays ont officialisé ce sport à savoir les Etats-unis, la France ou la Corée du sud où des fédérations sont présentes pour régir le secteur", nous affirme Mohammed-Ali El Hasnaoui, manager d’e-sportif lors d’un entretien.

"Le Maroc compte au moins 800.000 joueurs, d'après nos chiffres recueillis le 15 août dernier. Toutefois, ces joueurs peinent à évoluer avec l’absence d’un cadre légal. Par exemple, les sponsors refusent de sponsoriser des jeunes joueurs qui n’ont aucun statut par peur des conséquences légales. Aussi, plusieurs joueurs ne peuvent pas participer à quelques compétitions avec l’absence du statut légal, qui fait parti des condition d’inscription." nous explique la même source.

Par ailleurs, il ajoute que l’officialisation de ce sport pourrait créer de la valeur ajoutée pour le pays. Il explique qu’avec cette reconnaissance, les joueurs pourraient avoir des emplois tant que ce domaine peut leur procurer des revenus. Mais aussi, cela permettrait au Maroc d’avoir plus de visibilité dans l’e-sport au niveau international.

Tags : e-sport

Une pétition pour la reconnaissance de l’e-sport au Maroc

Le 22 novembre 2019 à16:15

Modifié le 22 novembre 2019 à 16:15

Lancée par eSportif mercredi 13 novembre, la pétition a pour but la reconnaissance de l’e-sport comme discipline sportive au Maroc. Elle a enregistré au vendredi 22 novembre 1.356 signataires. 

E-sport comme "electronic sport" ou sport électronique: cette notion désigne la pratique des jeux vidéos compétitifs. Des jeux où un joueur affronte d’autres joueurs, en ligne, seul ou en équipe. Ainsi, plusieurs millions de personnes sont aujourd’hui passionnées par cette pratique. En effet, plusieurs tournois amateurs ou professionnels sont de plus en plus lancés en ligne ou dans un cadre événementiel particulièrement en Asie et au Etats-Unis.

D’après une étude sur le marché de l’e-sport réalisée par Newzoo (entreprise internationale spécialisée dans le domaine), l’e-sport comptait plus de 200 millions de spectateurs en 2017 contre 120 millions en 2015. Cette étude prévoit que ce chiffre s’élèvera à 300 millions à l’horizon 2020.

Dans ce sens, une entreprise marocaine eSportif, basée à Meknès et spécialisée dans le domaine, a lancé la semaine dernière une pétition pour la reconnaissance de cette pratique comme discipline sportive au Maroc. Selon la société, cette pratique peine à décoller au Maroc à cause de l’absence d’un cadre légal.

"Plusieurs pays ont officialisé ce sport à savoir les Etats-unis, la France ou la Corée du sud où des fédérations sont présentes pour régir le secteur", nous affirme Mohammed-Ali El Hasnaoui, manager d’e-sportif lors d’un entretien.

"Le Maroc compte au moins 800.000 joueurs, d'après nos chiffres recueillis le 15 août dernier. Toutefois, ces joueurs peinent à évoluer avec l’absence d’un cadre légal. Par exemple, les sponsors refusent de sponsoriser des jeunes joueurs qui n’ont aucun statut par peur des conséquences légales. Aussi, plusieurs joueurs ne peuvent pas participer à quelques compétitions avec l’absence du statut légal, qui fait parti des condition d’inscription." nous explique la même source.

Par ailleurs, il ajoute que l’officialisation de ce sport pourrait créer de la valeur ajoutée pour le pays. Il explique qu’avec cette reconnaissance, les joueurs pourraient avoir des emplois tant que ce domaine peut leur procurer des revenus. Mais aussi, cela permettrait au Maroc d’avoir plus de visibilité dans l’e-sport au niveau international.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.