Vacances d'été des Français: bond des réservations pour le Maroc et la Tunisie

Vacances d'été des Français: bond des réservations pour le Maroc et la Tunisie

Le 25 juin 2019 à 13:30

Modifié le 25 juin 2019 à 14:32

Les réservations des vacanciers français pour la Tunisie, le Maroc, l'Egypte ou encore la Turquie sont en forte progression pour cet été, au détriment des destinations d'Europe du sud, dans un contexte de retard des prises de commandes dû aux "gilets jaunes".

"Les réservations pour l'été ont subi un fort impact du mouvement des gilets jaunes: ce n'est pas que les gens n'avaient pas de budget mais il y avait trop d'incertitude", a résumé mardi 25 juin lors d'un point presse René-Marc Chikli, président du Seto, syndicat regroupant quelque 70 tour-opérateurs français.

Les réservations pour la saison estivale n'ont ainsi "retrouvé un début de croissance" qu'à partir d'avril/mai, selon le Seto qui indique qu'à fin mai, le carnet de commandes du secteur s'affichait en baisse de 3,7%, compensé cependant par une hausse de la recette unitaire (+3,8%).

"Du coup on est à l'équilibre, même si on revient de loin. Mais sans les gilets jaunes, on aurait peut-être atteint en 2019 la même performance qu'en 2018, année qui avait battu tous les records", souligne M. Chikli.

Cet été, les traditionnelles destinations d'Europe du sud marquent le pas: la Grèce, première en volume pour les tour-opérateurs français, accuse une baisse de 8% pour ses îles et 6% pour sa partie continentale. Les îles espagnoles des Baléares et des Canaries se replient quant à elles respectivement de 13% et 14%.

A contrario, le Seto relève le retour en grâce de la Tunisie et du Maroc, qui se classent quatrième et cinquième de ce top 10 pour le moyen courrier: les réservations pour la Tunisie bondissent de 23%, avec plus de 80.000 clients, sans toutefois avoir encore retrouvé leurs niveaux d'avant le printemps arabe et les attentats. Pour le Maroc, les réservations progressent de 2%.

Les tour-opérateurs font également état d'un bond de l'Egypte (+102%), de la Jordanie (+238%) et de la Turquie (+59%).

Concernant l'hiver dernier, la saison (1er novembre/30 avril) a "connu une belle dynamique jusqu'à mi-novembre" et le début du mouvement des "gilets jaunes", note le Seto, qui a fait voyager 1,4 million de personnes en voyage à forfait (vol + hôtel), leur cœur de métier, soit une performance en repli de 3,4% sur un an.

Le moyen courrier, notamment vers le Maghreb, a porté cette saison d'hiver (+2,8%) tandis que le long courrier s'affiche en net repli de 10,8%: outre La Réunion, qui a été pénalisée par le mouvement de contestation qui a engendré de longs blocages, la République dominicaine chute de 16% et l'Ile Maurice de 10%.

(Avec AFP)

Vacances d'été des Français: bond des réservations pour le Maroc et la Tunisie

Le 25 juin 2019 à14:31

Modifié le 25 juin 2019 à 14:32

Les réservations des vacanciers français pour la Tunisie, le Maroc, l'Egypte ou encore la Turquie sont en forte progression pour cet été, au détriment des destinations d'Europe du sud, dans un contexte de retard des prises de commandes dû aux "gilets jaunes".

"Les réservations pour l'été ont subi un fort impact du mouvement des gilets jaunes: ce n'est pas que les gens n'avaient pas de budget mais il y avait trop d'incertitude", a résumé mardi 25 juin lors d'un point presse René-Marc Chikli, président du Seto, syndicat regroupant quelque 70 tour-opérateurs français.

Les réservations pour la saison estivale n'ont ainsi "retrouvé un début de croissance" qu'à partir d'avril/mai, selon le Seto qui indique qu'à fin mai, le carnet de commandes du secteur s'affichait en baisse de 3,7%, compensé cependant par une hausse de la recette unitaire (+3,8%).

"Du coup on est à l'équilibre, même si on revient de loin. Mais sans les gilets jaunes, on aurait peut-être atteint en 2019 la même performance qu'en 2018, année qui avait battu tous les records", souligne M. Chikli.

Cet été, les traditionnelles destinations d'Europe du sud marquent le pas: la Grèce, première en volume pour les tour-opérateurs français, accuse une baisse de 8% pour ses îles et 6% pour sa partie continentale. Les îles espagnoles des Baléares et des Canaries se replient quant à elles respectivement de 13% et 14%.

A contrario, le Seto relève le retour en grâce de la Tunisie et du Maroc, qui se classent quatrième et cinquième de ce top 10 pour le moyen courrier: les réservations pour la Tunisie bondissent de 23%, avec plus de 80.000 clients, sans toutefois avoir encore retrouvé leurs niveaux d'avant le printemps arabe et les attentats. Pour le Maroc, les réservations progressent de 2%.

Les tour-opérateurs font également état d'un bond de l'Egypte (+102%), de la Jordanie (+238%) et de la Turquie (+59%).

Concernant l'hiver dernier, la saison (1er novembre/30 avril) a "connu une belle dynamique jusqu'à mi-novembre" et le début du mouvement des "gilets jaunes", note le Seto, qui a fait voyager 1,4 million de personnes en voyage à forfait (vol + hôtel), leur cœur de métier, soit une performance en repli de 3,4% sur un an.

Le moyen courrier, notamment vers le Maghreb, a porté cette saison d'hiver (+2,8%) tandis que le long courrier s'affiche en net repli de 10,8%: outre La Réunion, qui a été pénalisée par le mouvement de contestation qui a engendré de longs blocages, la République dominicaine chute de 16% et l'Ile Maurice de 10%.

(Avec AFP)

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.