Vignette automobile : 2,44 milliards de DH de recettes en janvier 2019

Les recettes collectées par la DGI au titre de la taxe spéciale annuelle sur les véhicules, communément appelée vignette automobile, ont progressé de 10% en janvier 2019 par rapport à janvier 2018.

Vignette automobile : 2,44 milliards de DH de recettes en janvier 2019

Le 12 février 2019 à 17:41

Modifié le 12 février 2019 à 17:44

Bonne progression des recettes de la vignette automobile en 2019. Cette taxe spéciale, payable au plus tard le 31 janvier de chaque année par les propriétaires de véhicules déjà en circulation (sous peine d’application de majorations de retard), a rapporté 2,44 milliards de DH.
 
Ce montant est en hausse de 10% ou de 247,7 MDH par rapport à janvier 2018.
 
L’effectif concerné a augmenté de 12%, à 2,42 millions de véhicules.
 
La taxe à l’essieu, comprise dans ces chiffres, représente 242 MDH (+4%) et 177.100 véhicules (+32%).
 
Cette bonne orientation des recettes s’explique par le développement du parc automobile mais aussi par l’élargissement en 2016 des canaux de paiement de la taxe (en ligne, dans les guichets automatiques bancaires, chez les réseaux de services partenaires…).

Rappelons que les montants de la taxe devaient subir une augmentation en 2019 mais le projet de loi de Finances a été présenté sans cette disposition.

Vignette automobile : 2,44 milliards de DH de recettes en janvier 2019

Le 12 février 2019 à17:41

Modifié le 12 février 2019 à 17:44

Les recettes collectées par la DGI au titre de la taxe spéciale annuelle sur les véhicules, communément appelée vignette automobile, ont progressé de 10% en janvier 2019 par rapport à janvier 2018.

Bonne progression des recettes de la vignette automobile en 2019. Cette taxe spéciale, payable au plus tard le 31 janvier de chaque année par les propriétaires de véhicules déjà en circulation (sous peine d’application de majorations de retard), a rapporté 2,44 milliards de DH.
 
Ce montant est en hausse de 10% ou de 247,7 MDH par rapport à janvier 2018.
 
L’effectif concerné a augmenté de 12%, à 2,42 millions de véhicules.
 
La taxe à l’essieu, comprise dans ces chiffres, représente 242 MDH (+4%) et 177.100 véhicules (+32%).
 
Cette bonne orientation des recettes s’explique par le développement du parc automobile mais aussi par l’élargissement en 2016 des canaux de paiement de la taxe (en ligne, dans les guichets automatiques bancaires, chez les réseaux de services partenaires…).

Rappelons que les montants de la taxe devaient subir une augmentation en 2019 mais le projet de loi de Finances a été présenté sans cette disposition.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.