Violation de l'Etat d'urgence: premières arrestations à Tanger

La police judiciaire de la ville de Tanger a arrêté, dimanche 22 mars, deux individus âgés de 24 et 42 ans, dont un multirécidiviste, soupçonnés de violation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/23-03-2020/arrestation4.jpg-oui
Violation de l'Etat d'urgence : premières arrestations à Tanger

Le 23 mars 2020 à 10:02

Modifié le 23 mars 2020 à 10:45

Les mis en cause sont soupçonnés d'incitation au rassemblement, à la désobéissance, la mise en danger de la vie de personnes et à la violation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19.

Les services de la Sûreté nationale avaient entamé les procédures d'identification de toutes les personnes ayant incité à l'attroupement, samedi 21 mars, et qui ont délibérément désobéi et ne se sont pas conformées aux mesures préventives prises pour prévenir l'épidémie du coronavirus, indique un communiqué de la DGSN.

Le principal impliqué, qui est sorti en premier sur la voie publique dans la zone de "Souani" et a commencé à inciter les gens à l'attroupement a été arrêté, ainsi que le deuxième individu qui a incité les gens à la désobéissance et à l’attroupement au niveau du quartier "Mesnana" à Tanger, dans des circonstances à même d'exposer la sûreté et à la sécurité des citoyens au danger.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire. Les recherches et investigations se poursuivent pour arrêter toute personne impliquée dans ces actes qui affectent la sécurité sanitaire de l'ensemble des citoyennes et citoyens, conclut le communiqué.

Violation de l'Etat d'urgence: premières arrestations à Tanger

Le 23 mars 2020 à10:34

Modifié le 23 mars 2020 à 10:45

La police judiciaire de la ville de Tanger a arrêté, dimanche 22 mars, deux individus âgés de 24 et 42 ans, dont un multirécidiviste, soupçonnés de violation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

com_redaction-56

Les mis en cause sont soupçonnés d'incitation au rassemblement, à la désobéissance, la mise en danger de la vie de personnes et à la violation des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19.

Les services de la Sûreté nationale avaient entamé les procédures d'identification de toutes les personnes ayant incité à l'attroupement, samedi 21 mars, et qui ont délibérément désobéi et ne se sont pas conformées aux mesures préventives prises pour prévenir l'épidémie du coronavirus, indique un communiqué de la DGSN.

Le principal impliqué, qui est sorti en premier sur la voie publique dans la zone de "Souani" et a commencé à inciter les gens à l'attroupement a été arrêté, ainsi que le deuxième individu qui a incité les gens à la désobéissance et à l’attroupement au niveau du quartier "Mesnana" à Tanger, dans des circonstances à même d'exposer la sûreté et à la sécurité des citoyens au danger.

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire. Les recherches et investigations se poursuivent pour arrêter toute personne impliquée dans ces actes qui affectent la sécurité sanitaire de l'ensemble des citoyennes et citoyens, conclut le communiqué.

A lire aussi


Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.