Wiqaytna: voici comment fonctionne l'identification des cas contacts

Afin de renforcer l’opération d’identification systématique des cas contacts, le ministère de la Santé a lancé le 1er juin l'application mobile Wiqaytna de notification d’exposition au Covid-19. Quels sont les paramètres pris en compte pour l'évaluation du risque de contamination, et comment ce risque est-il confirmé? Les détails.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/07-07-2020/4ce82f9b95c341ad598babb7cf891d679d9fe1bd0.jpg-oui
Wiqaytna : Voici comment fonctionne l'identification des cas contacts

Le 07 juillet 2020 à 13:30

Modifié le 07 juillet 2020 à 14:23

Dans une circulaire, adressée lundi 6 juillet au président du Conseil national de l’Ordre des médecins, le ministre Khalid Ait Taleb détaille le fonctionnement de cette appli.

"L’application Wiqaytna de détection des sujets contacts permet de remonter les données sur les contacts l’ayant téléchargé. Elle permet ainsi de tracer les interactions entre les cas positifs et leurs contacts potentiels, à travers les connexions Bluetooth", précise le document.

Evaluation du risque: trois paramètres pris en compte

Ces interactions sont ensuite listées sur une interface utilisateur du ministère de la Santé, en fonction de trois paramètres majeurs, à savoir: la distance, la durée et la fréquence du contact. Ces paramètres permettent d'évaluer le risque de contamination, qui est une étape cruciale de l’identification des vrais contacts remontés par Wiqaytna.

La distance entre le cas positif et le sujet contact représente le premier filtre de cette évaluation. Trois tranches sont définies pour ce premier paramètre :

- une distance très proche: entre 0 et 1m;

- proche: entre 1m et 2m;

- loin: plus de 2m.

Le deuxième filtre est la durée du contact entre le cas positif et le cas contact. La fréquence du contact vient quant à elle affiner l’évaluation du risque dans les situations douteuses.

Par ailleurs, l'application remontre également l’information sur la date du contact avec le cas confirmé. Les interactions prises en compte sont celles qui ont eu lieu deux jours avant l’apparition des symptômes chez les cas positif.

Risques élevé et modéré

En combinant ces paramètres, deux types de signaux sont remontés par l'application: 

- Des signaux à haut risque: lorsqu'un individu a été en contact avec un cas positif pendant plus de 15 minutes, avec une distance inférieure ou égale à 1m. 

- Des signaux à risque modéré: lorsque le contact avec le cas positif a duré moins de 15 minutes, à moins d’un mètre, ou plus de 15 minutes, à une distance entre 1m et 2m. 

Les personnes concernées par ces deux types de signaux sont sélectionnés par l'application, et reçoivent la notification suivante:

"Vous avez été probablement à proximité d’un cas infecté par le Covid-19. Vous allez être contacté par les autorités du ministère de la Santé, en attendant : Rester à la maison, éviter d’aller à votre travail/école et limitez le contact avec votre entourage, mettez un masque". 

Elles sont ensuite contactées par les personnes chargées du suivi des cas contacts, via leurs numéros de téléphone, afin de les questionner à propos des signaux remontés.

Les informations recueillies doivent être complétées par l'investigation épidémiologique, et enfin, deux cas de figure se présentent:

- Il s’agit effectivement d’un vrai signal et la personne était en contact avec un cas positif, selon la définition en vigueur. Dans ce cas, le processus de prise en charge doit être lancé par les professionnels de la santé (isolement à domicile, surveillance et réalisation du test de dépistage).

- Il s’agit d’une interaction non significative et le signal ne sera pas pris en compte (par exemple, une interaction dans un embouteillage dans deux voitures à proximité, interaction d’une distance de plus de 1m50 dans un milieu non confiné).

Lire aussi: Comment l'application de traçage aidera dans la lutte contre le Covid-19

Tags : Wiqaytna

Wiqaytna: voici comment fonctionne l'identification des cas contacts

Le 07 juillet 2020 à13:37

Modifié le 07 juillet 2020 à 14:23

Afin de renforcer l’opération d’identification systématique des cas contacts, le ministère de la Santé a lancé le 1er juin l'application mobile Wiqaytna de notification d’exposition au Covid-19. Quels sont les paramètres pris en compte pour l'évaluation du risque de contamination, et comment ce risque est-il confirmé? Les détails.

Dans une circulaire, adressée lundi 6 juillet au président du Conseil national de l’Ordre des médecins, le ministre Khalid Ait Taleb détaille le fonctionnement de cette appli.

"L’application Wiqaytna de détection des sujets contacts permet de remonter les données sur les contacts l’ayant téléchargé. Elle permet ainsi de tracer les interactions entre les cas positifs et leurs contacts potentiels, à travers les connexions Bluetooth", précise le document.

Evaluation du risque: trois paramètres pris en compte

Ces interactions sont ensuite listées sur une interface utilisateur du ministère de la Santé, en fonction de trois paramètres majeurs, à savoir: la distance, la durée et la fréquence du contact. Ces paramètres permettent d'évaluer le risque de contamination, qui est une étape cruciale de l’identification des vrais contacts remontés par Wiqaytna.

La distance entre le cas positif et le sujet contact représente le premier filtre de cette évaluation. Trois tranches sont définies pour ce premier paramètre :

- une distance très proche: entre 0 et 1m;

- proche: entre 1m et 2m;

- loin: plus de 2m.

Le deuxième filtre est la durée du contact entre le cas positif et le cas contact. La fréquence du contact vient quant à elle affiner l’évaluation du risque dans les situations douteuses.

Par ailleurs, l'application remontre également l’information sur la date du contact avec le cas confirmé. Les interactions prises en compte sont celles qui ont eu lieu deux jours avant l’apparition des symptômes chez les cas positif.

Risques élevé et modéré

En combinant ces paramètres, deux types de signaux sont remontés par l'application: 

- Des signaux à haut risque: lorsqu'un individu a été en contact avec un cas positif pendant plus de 15 minutes, avec une distance inférieure ou égale à 1m. 

- Des signaux à risque modéré: lorsque le contact avec le cas positif a duré moins de 15 minutes, à moins d’un mètre, ou plus de 15 minutes, à une distance entre 1m et 2m. 

Les personnes concernées par ces deux types de signaux sont sélectionnés par l'application, et reçoivent la notification suivante:

"Vous avez été probablement à proximité d’un cas infecté par le Covid-19. Vous allez être contacté par les autorités du ministère de la Santé, en attendant : Rester à la maison, éviter d’aller à votre travail/école et limitez le contact avec votre entourage, mettez un masque". 

Elles sont ensuite contactées par les personnes chargées du suivi des cas contacts, via leurs numéros de téléphone, afin de les questionner à propos des signaux remontés.

Les informations recueillies doivent être complétées par l'investigation épidémiologique, et enfin, deux cas de figure se présentent:

- Il s’agit effectivement d’un vrai signal et la personne était en contact avec un cas positif, selon la définition en vigueur. Dans ce cas, le processus de prise en charge doit être lancé par les professionnels de la santé (isolement à domicile, surveillance et réalisation du test de dépistage).

- Il s’agit d’une interaction non significative et le signal ne sera pas pris en compte (par exemple, une interaction dans un embouteillage dans deux voitures à proximité, interaction d’une distance de plus de 1m50 dans un milieu non confiné).

Lire aussi: Comment l'application de traçage aidera dans la lutte contre le Covid-19

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.