Wraqi.ma: plateforme pour la dématérialisation des services publics

"wraqi.ma", une plateforme pour la dématérialisation durable des services publics, a été présentée mardi 18 février à Casablanca. Elle ambitionne d'améliorer les relations entre les administrations, les citoyens et les investisseurs afin de réduire les coûts et la lenteur des procédures.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/19-02-2019/wraqi.ma.jpg-oui
Wraqi.ma : plateforme pour la dématérialisation des services publics

Le 19 février 2019 à 14:00

Modifié le 19 février 2019 à 14:07

Ce projet, en phase pilote sous convention de partenariat avec la commune de Fès avant son éventuelle généralisation sur l'ensemble du Royaume, permet aux utilisateurs de créer un compte avec un dépôt de signature, que les entités gouvernementales pourront, ensuite, utiliser afin de pouvoir identifier l'utilisateur, l'authentifier et l'autoriser à bénéficier de ce service.

Ainsi, tout service public nécessitant la présence physique d'un citoyen tel que la légalisation de signature pourra être effectué à distance à l'aide de signatures électroniques et d'une authentification-multi facteurs, ce qui est de nature à accélérer mais aussi à faciliter l'accès aux services.

Développée par la strat-up de technologie locale Algo Consulting Group (la Marocaine des e-services), qui a reçu une subvention de Microsoft dans le cadre de l'initiative "4Afrika", cette solution d'administration en ligne utilise la machine learning, l'internet des objets et la blockchain.

"La plateforme consiste à ramener une solution innovante au Maroc et également à l'Afrique. L'idée est de dématérialiser tout le processus de légalisation", a déclaré, à cette occasion, Hicham Iraqi Houssaini, directeur général pour les pays francophones de Microsoft en Afrique.

Cette solution est "conçue par des Africains pour les Africains", a-t-il poursuivi, faisant part de son souhait de généraliser cette innovation à d'autres pays du continent "pour lui donner un grand élan et lui permettre d'accélérer la transformation digitale en Afrique".

"Wraqi favorise à la fois l'efficacité, l'accessibilité et l'inclusivité. Nous croyons en sa capacité à pouvoir simplifier la vie des citoyens et à permettre aux gouvernements de pouvoir s'éloigner de processus obsolètes et de méthodes coûteuses sur papier", a-t-il assuré.

De son côté, le secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement, Othman El Ferdaous, a souligné qu'après la mise en place de ce projet à Fès, il sera lancé à Casa Finance City (CFC). Il a mis l'accent sur l'importance de la digitalisation du parcours de l'investisseur au niveau de CFC, rappelant que l'agence du développement digital mène un projet de digitalisation du parcours de l'investisseur, en partenariat avec l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations ainsi qu'avec le ministère de l'Intérieur, qui va digitaliser la partie relative aux Centres régionaux d'investissement (CRI).

"Nous avons osé l'innovation et la disruption dans un domaine très compliqué, bureaucratique et résistant au changement", a soutenu, pour sa part, Tarik Fadli, directeur général du groupe Algo Consulting.

(Avec MAP)

Wraqi.ma: plateforme pour la dématérialisation des services publics

Le 19 février 2019 à14:02

Modifié le 19 février 2019 à 14:07

"wraqi.ma", une plateforme pour la dématérialisation durable des services publics, a été présentée mardi 18 février à Casablanca. Elle ambitionne d'améliorer les relations entre les administrations, les citoyens et les investisseurs afin de réduire les coûts et la lenteur des procédures.

com_redaction-31

Ce projet, en phase pilote sous convention de partenariat avec la commune de Fès avant son éventuelle généralisation sur l'ensemble du Royaume, permet aux utilisateurs de créer un compte avec un dépôt de signature, que les entités gouvernementales pourront, ensuite, utiliser afin de pouvoir identifier l'utilisateur, l'authentifier et l'autoriser à bénéficier de ce service.

Ainsi, tout service public nécessitant la présence physique d'un citoyen tel que la légalisation de signature pourra être effectué à distance à l'aide de signatures électroniques et d'une authentification-multi facteurs, ce qui est de nature à accélérer mais aussi à faciliter l'accès aux services.

Développée par la strat-up de technologie locale Algo Consulting Group (la Marocaine des e-services), qui a reçu une subvention de Microsoft dans le cadre de l'initiative "4Afrika", cette solution d'administration en ligne utilise la machine learning, l'internet des objets et la blockchain.

"La plateforme consiste à ramener une solution innovante au Maroc et également à l'Afrique. L'idée est de dématérialiser tout le processus de légalisation", a déclaré, à cette occasion, Hicham Iraqi Houssaini, directeur général pour les pays francophones de Microsoft en Afrique.

Cette solution est "conçue par des Africains pour les Africains", a-t-il poursuivi, faisant part de son souhait de généraliser cette innovation à d'autres pays du continent "pour lui donner un grand élan et lui permettre d'accélérer la transformation digitale en Afrique".

"Wraqi favorise à la fois l'efficacité, l'accessibilité et l'inclusivité. Nous croyons en sa capacité à pouvoir simplifier la vie des citoyens et à permettre aux gouvernements de pouvoir s'éloigner de processus obsolètes et de méthodes coûteuses sur papier", a-t-il assuré.

De son côté, le secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement, Othman El Ferdaous, a souligné qu'après la mise en place de ce projet à Fès, il sera lancé à Casa Finance City (CFC). Il a mis l'accent sur l'importance de la digitalisation du parcours de l'investisseur au niveau de CFC, rappelant que l'agence du développement digital mène un projet de digitalisation du parcours de l'investisseur, en partenariat avec l'Agence marocaine de développement des investissements et des exportations ainsi qu'avec le ministère de l'Intérieur, qui va digitaliser la partie relative aux Centres régionaux d'investissement (CRI).

"Nous avons osé l'innovation et la disruption dans un domaine très compliqué, bureaucratique et résistant au changement", a soutenu, pour sa part, Tarik Fadli, directeur général du groupe Algo Consulting.

(Avec MAP)

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
0

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.