Les hôtels de luxe font le plein à Marrakech

Les établissements d’hébergement touristique enregistrent des taux de remplissage avoisinant le 100 %. Les prix grimpent. Marrakech ne connaît pas la crise.  

Les hôtels de luxe font le plein à Marrakech

Le 6 avril 2013 à 9h03

Modifié 6 avril 2013 à 9h03

Les établissements d’hébergement touristique enregistrent des taux de remplissage avoisinant le 100 %. Les prix grimpent. Marrakech ne connaît pas la crise.  

Après un début d’année relativement difficile, le tourisme semble reprendre de plus belle à Marrakech, et particulièrement dans le secteur de luxe. La Mamounia, le Namaskar, le Nouara Barrière, à l’instar de tous les établissements de luxe, ont enregistré, le week-end dernier, des taux de remplissage frôlant le 100 %. Les prix, quant à eux, ont atteint des niveaux nettement supérieurs aux prix habituels.

Cette flambée aussi brusque que forte puise son origine, en grande partie, dans la demande qu’ont générée les vacances de Pâques. Il s’agit, en tous les cas, de l’explication avancée par Abdellatif Abouricha, responsable communication et relations presse au sein du Conseil régional du Tourisme de Marrakech.

Outre les vacances de Pâques, nous explique Abdellatif Abouricha, cette prouesse, qui concerne non seulement le secteur de luxe mais tous les établissements classés, est due aussi au dynamisme des différents acteurs du domaine à l’étranger : « nous avons participé à des salons internationaux à Madrid, Milan, Paris et Lisbonne. Cette hausse est le fruit des efforts qu’ont accomplis les professionnels du tourisme. »

Les prix continuent de grimper, avons-nous constaté, profitant du Grand Prix Automobile de Marrakech. Une aubaine pour les différents établissements de luxe dont le taux de remplissage a atteint, depuis vendredi 5 avril, des records. Contacté par nos soins, le Palais Namaskar nous précise que, pour ce week-end, aucune chambre n’est disponible. Une villa, peut-être ? Il n’en reste plus qu’une seule, à 16.500 DH la nuit. Quelques chambres, nous explique-t-on, peuvent être réservées pour le week-end prochain… à 6.490 DH/nuit. Euh… non, nous n’avons pas réservé.

Tentons notre chance à l’hôtel Es Saadi. Les chambres étant toutes occupées, on nous propose une suite à 3.500 DH. A La Mamounia, le prix minimum est de 7.500 DH pour les quelques chambres encore disponibles.

 Les prévisions relatives aux mois à venir sont plutôt optimistes, nous confie Abdellatif Abouricha, mais « le secteur n’est jamais à l’abri d’un recul».


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Mutandis – Résultats Annuels 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.