Maroc Telecom : Etissalat a proposé plus, selon Reuters

Etissalat et Ooredoo sont toujours en compétition pour reprendre la part majoritaire détenue par Vivendi.

Maroc Telecom : Etissalat a proposé plus, selon Reuters

Le 24 mai 2013 à 18h18

Modifié 24 mai 2013 à 18h18

Etissalat et Ooredoo sont toujours en compétition pour reprendre la part majoritaire détenue par Vivendi.

D’après une dépêche de l’agence Reuters, qui cite deux sources proches du dossier, « l'opérateur de télécoms d'Abou Dhabi Etisalat a proposé un prix plus élevé que son concurrent, le groupe du Qatar Ooredoo, pour reprendre la participation de Vivendi dans Maroc Telecom. »

Les conditions juridiques plus nombreuses demandées par Etisalat font que Vivendi ne s’est pas décidé, détaille l’agence de presse. Le groupe français a indiqué ces dernières semaines qu’il ne se décidera pas avant l’automne.

"Si Etisalat peaufine son offre, il l'emportera", a déclaré l'une des sources citée par Reuters. "Sinon, le choix se portera sur le Qatar dont l'offre peut aussi être acceptée par Vivendi."

Aucun des protagonistes ne révèle le montant des offres. Toutefois, des sources concordantes font état de 5 milliards d’euros demandés pour les 53% de Maroc Telecom détenus par Vivendi. Des sources avancées par Reuters indiquent que les propositions étaient inférieures à 5 milliards.

Le 28 mai, Etisalat réunira ses actionnaires en assemblée générale extraordinaire pour obtenir un accord sur le montage financier proposé à Vivendi.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sonasid : Comptes annuels 2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

PLF2022: conférence de presse de Nadia Fettah

Essaouira : découverte des plus anciens objets de parure à la grotte de Bizmoune