La bancassurance enregistre un taux de croissance exceptionnel de 19% en 2012

La bancassurance a enregistré un taux de croissance exceptionnel de 19% au titre de l'exercice 2012, contre +8,2% en 2011, annonce la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS), relevant du ministère de l'Economie et des finances.  

La bancassurance enregistre un taux de croissance exceptionnel de 19% en 2012

Le 28 octobre 2013 à 14h10

Modifié 28 octobre 2013 à 14h10

La bancassurance a enregistré un taux de croissance exceptionnel de 19% au titre de l'exercice 2012, contre +8,2% en 2011, annonce la Direction des assurances et de la prévoyance sociale (DAPS), relevant du ministère de l'Economie et des finances.  

Les primes émises du secteur ont passé de 4,89 milliards de DH en 2011 à 5,82 milliards de DH en 2012, précise une fiche sur la bancassurance au titre de l'exercice 2012, publiée sur le portail électronique du ministère.

Pour sa part, le marché des assurances, dont les émissions relatives aux opérations d'assurances directes sont passées de 23,76 milliards de DH à 25,84 milliards de DH, a enregistré une progression de 8,75%, contre +9,3%, l'exercice précédent, souligne la DAPS.

Au niveau de la branche vie et capitalisation, les opérations de bancassurance qui ont largement contribué à cette croissance, ont enregistré un montant de 5,36 milliards de DH, soit 61% du chiffre d'affaires vie et capitalisation du marché, en hausse de 19,86% contre 8,74%, en 2011, ajoute la même source.

Concernant les autres opérations de bancassurance, les primes émises de la branche assistance se sont établies à 416,86 millions de DH, soit un accroissement de 9,48%, la branche maladie accidents corporels à 40,43 millions de DH, soit +2,82% et l'assurance-crédit, 0,058 MDH, en baisse de 63,2%.

Le marché des assurances a enregistré une progression de 14,7% des opérations vie et capitalisation (8,78 milliards de DH) versus +16,1%, en 2011.

En termes de primes émises, Attijariwafa Bank (AWB), BMCE Bank et le Groupe Banque Populaire (BP) ont vu leur part de marché respective passer de 40,89% à 38,66%, de 25,66% à 27,77% et de 17,35% à 15,35%.

Quant au Crédit du Maroc, il a enregistré une progression de sa part de marché, de 7,52% à 8,43%, à l'instar du CIH (0,79% à 1,44%), de la SGMB (0,59% à 1,66%) et de CDG Capital (0,01% à 0,03%) , alors que les parts de la BMCI (2,89% contre 3,27%) d'Al-Barid-Bank (ABB, 2,62% versus 2,71%) et du Crédit Agricole du Maroc (1,16% vs 1,20%) ont légèrement régressé.

Les commissions allouées aux banques se sont accrues de 12,8% passant de 236,85 millions de DH à 267,18 millions de DH.

Attijariwafa Bank s'adjuge 35,9% du montant total des commissions (vs 38,40%, en 2011), le Groupe BP, 21,83% (23,65%, en 2011) et BMCE Bank, 14,67% (vs 14,25%). Les trois banques glanent ainsi 72,4% des commissions (contre 76,3%, en 2011).

Par ailleurs, la DAPS souligne que le marché des assurances compte 7.091 points de vente contre 6.729 en 2011, ajoutant que les établissements de crédit et leurs captives ont enregistré des émissions d'un montant global de 7,64 milliards de DH et se sont vus alloués des commissions s'élevant à 568,7 millions de DH.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

JAIDA : AVIS DE CONVOCATION DES ACTIONNAIRES À L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.