Des ordinateurs « verts » pour les écoles marocaines

L’opération Green Chip permet de recycler et de réassembler des ordinateurs défectueux ou obsolètes. La preuve que les nouvelles technologies et la protection de l’environnement peuvent faire bon ménage.  

Des ordinateurs « verts » pour les écoles marocaines

Le 1 novembre 2013 à 14h54

Modifié 1 novembre 2013 à 14h54

L’opération Green Chip permet de recycler et de réassembler des ordinateurs défectueux ou obsolètes. La preuve que les nouvelles technologies et la protection de l’environnement peuvent faire bon ménage.  

La protection de l'environnement au service de l’éducation et de la formation, c’est possible. L’association Al Jisr en a fait sa mission. Baptisée Green Chip, cette action qui en est à sa deuxième phase consiste à collecter les ordinateurs usés ou défectueux auprès des partenaires, les démanteler, les réassembler puis les offrir aux écoles publiques marocaines. Ceux qui ne peuvent être remis en marche sont recyclés par le groupe Managem.

Le bilan de la première phase est plus qu’encourageant. De 2010 à 2013, 45 conventions ont été signées avec les grandes et moyennes entreprises marocaines. Contrats qui permettent à l’association de collecter l’ensemble du matériel inutilisé ou de le reprendre lors du renouvellement du parc informatique des sociétés.

Au total, ce sont 80.000 articles informatiques qui ont été traités, dont 1.200 ont été remis en service. Côté environnement, 400.000 kg de déchets ont été récupérés et recyclés par Managem.

Dans son projet, l’association compte sur l’appui financier de la fondation suisse Drosos. D'un autre côté, le soutien logistique de l’académie régionale de Casablanca a permis l’installation d’un atelier de démantèlement et d’assemblage permanent dans l’enceinte du lycée Moulay Abdellah.

Ce bâtiment permet aux apprentis techniciens de bénéficier d’une formation à l’issue de laquelle un diplôme agréé par le ministère de l’Emploi leur est délivré.

Par ailleurs, l’atelier bénéficie d’une certification du laboratoire mobile LPEE qui garantit que l’endroit ne présente aucun risque sur la santé des apprentis, notamment lors du démantèlement des machines.

Le lancement de la deuxième phase de Green Chip est assorti d’une volonté d’expansion au niveau national. Ainsi, l’ouverture du deuxième atelier Green Chip est prévue à Oujda en février prochain. De plus, l’association tend à promouvoir l’entreprenariat et la création de micro-entreprises viables économiquement en soutien aux apprentis diplômés.

Annoncée en grandes pompes lors de la cérémonie de lancement de la deuxième phase Green Chip le jeudi 31 octobre, l’association a procédé, six mois plus tôt, à la signature d’un partenariat avec Inwi, ce qui lui permettra de récupérer et de recycler les téléphones mobiles à partir de décembre 2013.

Il est à noter qu’en plus de son engagement pour l’écologie et pour la formation dans les métiers de l’informatique, cette action permet aussi de réduire la fracture numérique dans les écoles publiques marocaines.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

NOMINATION AU SEIN DE SAHAM ASSURANCE

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.