Emploi : plus de 100.000 embauches d’ici 2015

Les secteurs d’activité les plus demandeurs sont le tourisme, l’automobile, l’aéronautique et l’offshoring qui représentent près des deux tiers des offres d'emploi. En revanche, les services et la construction ne vont pas recruter autant que les années précédentes.  

Emploi : plus de 100.000 embauches d’ici 2015

Le 7 novembre 2013 à 15h30

Modifié 7 novembre 2013 à 15h30

Les secteurs d’activité les plus demandeurs sont le tourisme, l’automobile, l’aéronautique et l’offshoring qui représentent près des deux tiers des offres d'emploi. En revanche, les services et la construction ne vont pas recruter autant que les années précédentes.  

Les entreprises marocaines, tous secteurs confondus, recrutent mais chacune à son rythme. C’est ce que révèle la dernière veille de l’Anapec qui prévoit 101.569 embauches entre 2013 et 2015.

Réalisée chaque année, depuis sept ans, dans le but de mieux connaître le marché de l’emploi et son évolution, l’enquête permet, surtout, d’anticiper les besoins importants en recrutements sur les plans quantitatif et qualitatif.

Quels sont les grands secteurs d’activité sur le marché de l’emploi ? Et, quels sont leurs besoins prévisionnels de recrutement ?

Selon les résultats de l’étude menée durant les deux premiers trimestres de cette année, les besoins en effectifs exprimés par les entreprises diffèrent d’un secteur à l’autre.

Ainsi, les entreprises opérant dans le secteur de l’hébergement et de la restauration comptent recruter 22.731 personnes entre 2013 et 2015. Celles qui opèrent dans les secteurs de l’automobile et l’aéronautique ont besoin de 20.219 recrues, l’offshoring et les nouvelles technologies de l’information 14.933 recrues et la construction 7.695 recrues.

Autrement dit, le tourisme représente 57% des besoins du marché de l’emploi, suivi de l’automobile/aéronautique 20% et l’offshoring/NTIC 15%.

 

 

Ainsi, même si le besoin est important, il n’y a pas de grande surprise concernant les plus grands employeurs du Maroc, sauf pour les segments construction et services dont la dynamique de recrutement a visiblement reculé.

En effet, les services, dont le rythme moyen de création de nouveaux postes était de 106.000 nouveaux emplois par an sur les cinq dernières années (HCP), auront besoin de 6.000 nouvelles recrues entre 2013 et 2015.

Idem pour la construction. Si en 2010, le secteur a employé près de 1.029.000 personnes, soit 9,9% de la population marocaine active, et a crée 63.000 nouveaux emplois (+6,6%), l’année 2013 a enregistré la destruction de pas moins de 39.000 emplois. Les professionnels du secteur ont annoncé avoir besoin de 7. 695 seulement sur les deux ans et demi à venir !

L’enquête, basée sur des entretiens directs avec les décideurs au sein des entreprises, révèle que par région 61% des besoins nationaux en termes de recrutement sont concentrés au Grand Casablanca, à Tanger-Tétouan et à Rabat-Salé-Zemour-Zaer (RSZZ). Soit 61% de l’ensemble des besoins exprimés par les entreprises. Le Grand-Casablanca est en tête d’affiche avec 24.885 effectifs, suivi de Tanger-Tétouan avec 19.917 et RSZZ de 17.761.

Pour les autres régions, le Gharb, Chrarda- Beni Hssen a besoin de 8.728 recrues, Fès-Boulmane de 7.741, Marrakech-Tensift-Al Haouz de 3.725 et l’Oriental de 2.571.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMORENTE INVEST : Indicateurs d’activité du T1 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Covid. 132 nouveaux cas et 1 décès ce mardi 30 novembre 2021