Tourisme, nouvelles instances de pilotage public-privé

Une réunion s’est tenue mercredi 16 avril, entre le ministre du Tourisme Lahcen Haddad et le bureau de la Confédération nationale du tourisme (CNT). Au menu : l’état d’avancement des chantiers de la Vision 2020 et la gouvernance du secteur.

Tourisme, nouvelles instances de pilotage public-privé

Le 17 avril 2014 à 10h24

Modifié 11 avril 2021 à 2h35

Une réunion s’est tenue mercredi 16 avril, entre le ministre du Tourisme Lahcen Haddad et le bureau de la Confédération nationale du tourisme (CNT). Au menu : l’état d’avancement des chantiers de la Vision 2020 et la gouvernance du secteur.

Deux points en particulier suscitaient la controverse entre le département du Tourisme et la CNT. D’abord, le retard accusé dans la mise en place des ADT, ces Agences de développement touristique qui devront remplacer les Conseils régionaux et provinciaux du tourisme, et qui voient déjà leur marge de manœuvre maigrir sans aucune visibilité.

Le second point : la création de la Haute autorité du tourisme, une instanc prévue dans le cadre de la Vision 2020 et dont la mission sera de garantir la « cohérence des stratégies nationale et régionales.» Instance qui attend toujours sa création.

Résultat de la rencontre: la mise en place de quelques instances de pilotage. Leur mission est de structurer et suivre les chantiers de la stratégie 2020 :

• Un comité stratégique réunissant les parties prenantes publiques et privées comme espace d’évaluation et d’arbitrage ;

• Un comité de pilotage coprésidé par le ministre du Tourisme et le président de la CNT ;

• Six commissions thématiques devant faire le suivi des chantiers stratégiques de la vision2020 que sont la gouvernance, le produit et l’investissement, la promotion et l’aérien, le capital humain, le tourisme durable, la compétitivité et la qualité.

Qu’en est-il des ADT ? «Nous allons continuer ensemble à sensibiliser les professionnels au rôle de ces agences mais, pour l’instant, aucun délai n’a été fixé quant à leur création», répond Lahcen Haddad à Médias 24.

La Haute autorité du tourisme? Il faudra encore attendre. Mais avons d’ores et déjà ce qui ressemble, pour reprendre le terme du ministre, à un «avant-goût» : la commission dédiée à la gouvernance. «La commission ne remplira toutefois qu’une partie des missions de la Haute autorité du tourisme», nous précise-t-il

Il faut dire que tout le monde s’attendait à une réunion quelque peu agitée, surtout que la sortie d’hier de Lahcen Haddad, sur le site Tourisma Post, n’a pas manqué de faire grincer des dents :  Le sujet des ADT est un sujet qui concerne aussi bien le gouvernement que les opérateurs, à travers la CNT. Nous sommes tous deux signataires. Or depuis mon arrivée, la CNT a toujours été réticente quant à la mise en place des ADT. Ils n’ont jamais fait de plaidoyer sur la question. Il faut qu’ils clarifient leur position.» Et de poursuivre: «Par contre, ils ont demandé la mise en place de la Haute Autorité alors que la fonction première de cette institution est d’apporter un soutien stratégique aux ADT. »

La longue rencontre, tenue ce mercredi matin à Casablanca, s’est pourtant bien déroulée. «Il y a eu quelques moments de tension, mais ça s’est globalement très bien passé», nous déclare Ali Ghanam, président de la CNT. Lahcen Haddad, de son côté, tient à préciser que sa déclaration d’hier sur les colonnes de Tourisma Post visait à «éclaircir la situation et que la réunion d’aujourd’hui s’est bien déroulée. Nous travaillons en bonne intelligence.»

Le prochain comité de pilotage aura lieu au mois de juin afin de passer en revue et valider les feuilles de route 2014-2015 qu’auront proposées les commissions thématiques.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

TAQA Morocco : Communiqué post AGO du 7 juin 2021.

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.