Seuls 2% des touristes ne sont pas satisfaits de leur séjour au Maroc

70% de touristes qui ont foulé le sol marocain en 2013 sont très satisfaits de leur séjour au Maroc, tel est le principal enseignement de l’enquête de satisfaction de l’Observatoire du tourisme.  

Seuls 2% des touristes ne sont pas satisfaits de leur séjour au Maroc

Le 4 juin 2014 à 15h05

Modifié 4 juin 2014 à 15h05

70% de touristes qui ont foulé le sol marocain en 2013 sont très satisfaits de leur séjour au Maroc, tel est le principal enseignement de l’enquête de satisfaction de l’Observatoire du tourisme.  

Cette enquête, présentée par le ministre du Tourisme Lahcen Haddad lundi dernier à Casablanca indique aussi que 27% des touristes sont plutôt satisfaits. Seuls 2% des touristes étrangers ont déclaré être insatisfait de leur expérience.

La ville ocre et la capitale tiennent le haut du pavé avec des taux 79% et 77% des touristes satisfaits et très satisfaits, suivies par Agadir qui a généré un taux de satisfaction de 75%.

L’enquête de l’Observatoire indique que la gastronomie, le sentiment de sécurité et le rapport avec la population sont les principaux atouts du royaume et que la clientèle étrangère est essentiellement jeune (69%), âgée entre 25 et 44 ans.

«Les potentialités naturelles (climat et proximité) et le coût du voyagerestent, quant à eux, les premiers attraits du Maroc aux yeux des touristes interrogés», précise l’étude.

L'indice d'attractivité du Maroc, défini à partir d'une combinaison de la satisfaction globale, de l'intention du retour, de la recommandation des touristes, ainsi que de l'avantage concurrentiel par rapport à d'autres destinations, est de 85 points (sur 100), dépassant ainsi «la norme des autres destinations, qui se situe à un score de 75 points, ce qui démontre que la destination Maroc jouit d'une forte attractivité touristique».

Qu’en est-il de l’échantillon ? 60.000 touristes étrangers de séjour. «L’enquête a été réalisée en quatre phase. On interrogeait chaque trimestre les touristes à l’aéroport», explique Lahcen Haddad à Médias 24. Pour le ministre, il y a lieu de s’intéresser particulièrement à ceux qui déclarent être «plutôt satisfaits», car ils sont plutôt en hésitation.

Le transport urbain et les infrastructures publiquesconstituent les principales sources d’insatisfaction. «Cela prendra plusieurs années, mais il est nécessaire de garantir au touriste un transport convenable. La mendicité nuit aussi à l’activité», explique Lahcen Haddad, qui estime que la nouvelle formation des guides touristiques aura un impact certain sur la satisfaction des touristes.

A lire aussi


Guelmim : l’épopée politique des familles sahraouies (I)

REPORTAGE. Si la bataille politique, à l’occasion des échéances électorales, est particulièrement endiablée dans les régions du sud, avec des alliances d'intérêts entre familles puissantes et influentes, la ville de Guelmim surnommée la porte du désert ne déroge pas à cette règle. D’où les familles sahraouies puisent-elles leur légitimité, leur force et leur influence ? Comment se dessine la cartographie politique dans la province de Guelmim ? Quelles familles sont toujours dans la course et lesquelles sont hors circuit ?

Transformation numérique : étude pour la mise en place des Agences urbaines numériques 2.0

La Direction de l'urbanisme, relevant du ministère de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, lance un appel d'offres. L’étude couvrira l’ensemble des aspects liés à la transformation numérique des Agences urbaines du royaume, de la Direction de l’urbanisme, ainsi que de la Direction des ressources humaines et des moyens généraux du ministère. L'étude prévoit également la mise en place d’un système de veille urbaine.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sofac et badeel scellent une alliance pour donner un nouvel élan à la mobilité intelligente

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.