Fausse alerte Ebola sur un vol Casablanca-Lagos-Johannesburg?

Suspicion d’Ebola à l’aéroport de Lagos au Nigéria. La jeune femme porteuse des symptômes arrivait d’un vol au départ de Casablanca. La présence du virus a cependant été infirmée par les autorités nigérianes, précise la RAM qui s'appuie sur le rapport médical réalisé à Lagos.  

Fausse alerte Ebola sur un vol Casablanca-Lagos-Johannesburg?

Le 12 septembre 2014 à 16h50

Modifié 11 avril 2021 à 2h36

Suspicion d’Ebola à l’aéroport de Lagos au Nigéria. La jeune femme porteuse des symptômes arrivait d’un vol au départ de Casablanca. La présence du virus a cependant été infirmée par les autorités nigérianes, précise la RAM qui s'appuie sur le rapport médical réalisé à Lagos.  

Selon l’agence de presse britannique Reuters, une jeune femme de nationalité sud-africaine a entrepris jeudi un déplacement au départ de Casablanca et à destination de son pays d’origine, après une escale à Lagos, au Nigeria.

Suite à l’atterrissage du vol de la RAM reliant la capitale économique marocaine à Lagos, la passagère a selon toute vraisemblance montrée des symptômes similaires à ceux du virus Ebola, hautement contagieux, mettant l’aéroport de Lagos en alerte. Les autorités sanitaires aéroportuaires nigérianes, dotées entre autres de caméra thermiques, ont alors intercepté la voyageuse, considérée comme un cas suspect afin d’effectuer des tests approfondis.

Et pour cause, la passagère, dont l’identité n’a pas été divulguée, a reconnu, selon Reuters, souffrir de vomissements et diarrhées. Des indices révélateurs de la fièvre hémorragique, mais également présents dans de nombreuses autres maladies telles que le paludisme ou le choléra, d’où la nécessité d’effectuer des tests spécifiques pour le virus Ebola.

Néanmoins, la passagère «a été en Guinée et en Sierra Leone depuis avril… elle a des symptômes», précise le Dr Alex Morenike-Okoh, directeur des services de santé portuaires à l'aéroport de Lagos, selon Reuters.

Résultats négatifs

Contactée par Médias 24, la RAM assure de son côté que les tests réalisés au Nigeria sur la passagère suspectée sont négatifs pour le virus de la fièvre hémorragique, s’appuyant sur le rapport transmis par le Dr Morenike-Okoh (et auquel Médias 24 a eu accès grâce à la RAM).

Questionné sur le contrôle appliqué à Casablanca, la compagnie aérienne nationale nous certifie que les passagers du vol Casablanca-Lagos étaient tous sains au départ du Maroc. En revanche, les conditions de confidentialités imposées à la RAM ne nous permettront pas d’obtenir le rapport des services de santé aéroportuaires marocains, souligne la compagnie, qui insiste fermement sur l’absence de cas d’Ebola au Royaume…

Le Nigéria enregistre de son côté 19 cas confirmés et sept décès causés par la pathologie. Le pays «ne peut pas se permettre une autre "importation" » de cas d'Ebola, a déclaré à Reuters le Dr Aileen Marty, professeur de maladies infectieuses à la Florida International University College of Medicine et opérant pour l’organisme mondial de la santé (OMS) au Nigeria.

Pour rappel, le virus Ebola extrêmement contagieux, se transmet par contact des fluides corporels. Le dernier bilan présenté le 12 septembre par l’OMS fait état de 4.784 cas confirmés en Afrique de l’Ouest et plus de 2.400 décès.

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post Conseil d’Administration du 24 mars 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.