Textil Digital Print investit 90 MDH au Maroc

Textil Digital Print, une entreprise maroco-espagnole de finissage et d’impression digitale, va implanter une usine à Tanger Free Zone et créer près de 200 emplois. Ces nouveaux métiers vont renforcer la filière du fast fashion.  

Textil Digital Print investit 90 MDH au Maroc

Le 15 octobre 2014 à 13h38

Modifié 15 octobre 2014 à 13h38

Textil Digital Print, une entreprise maroco-espagnole de finissage et d’impression digitale, va implanter une usine à Tanger Free Zone et créer près de 200 emplois. Ces nouveaux métiers vont renforcer la filière du fast fashion.  

« L’absence de la filière finissage, impression et teinture a longtemps impacté négativement le secteur des textiles. Les choses devraient changer avec l’implantation de cette nouvelle unité qui opère dans l’amont du secteur textile», déclare à Médias 24 une source autorisée au sein du ministre de l’Industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique.

6 autres écosystèmes sont identifiés

Il s’agit aussi du premier écosystème fast fashion identifié en partenariat avec l’Amith (syndicat professionnel), dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’accélération industrielle (PAI) 2014-2020. Les 6 autres écosystèmes identifiés concernent les filières denim, maille, textile à usage technique, textile de maison, distribution, marques nationales et donneurs d’ordre.

« Ce premier projet donnera un sérieux coup de fouet à l’écosystème fast-fashion », assure notre source, qui ajoute que « l’entreprise utilisera des machines innovantes en finissage et impression digitale pour produire un tissu qui répond aux attentes de grandes unités de confection de la place, pour des clients comme Inditex, Mango ou encore NafNaf ».

Ce projet améliorera l’approvisionnement local en tissu et permettra de créer près de 200 emplois. Il fait partie des 70 « locomotives » qui bénéficieront d’un soutien financier du Fonds de développement industriel (FDI), lequel est doté de 3 MMDH, un montant qui a été sécurisé dans le projet de loi de Finances 2015.

100.000 emplois et une augmentation de 5 MMDH à l’export

Plus globalement, le secteur des textiles représente l’un des piliers du PAI. D’ici 2020, il est prévu la création de 100.000 emplois dans ce secteur, l’augmentation du CA à l’export du secteur de 5 MMDH, la réalisation de 30 projets d’investissement dans toutes les filières de l’amont textile et l’émergence de 25 projets d’agrégation (sous-traitant et produit fini).

Le ministère prévoit également de créer (ou de développer) 10 marques nationales et de convaincre 5 grands donneurs d’ordres internationaux d’ouvrir leurs bureaux de représentation au Maroc.

Outre le secteur des textiles, les premiers écosystèmes du Plan de MHE concernent l’OCP et le secteur automobile. Le PAI vise la création de 500.000 emplois à l’horizon 2020. 

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Communiqué Post Conseil d’Administration du 24 mars 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.