Doing Business 2015: le Maroc grimpe de 16 places dans le classement

Le Maroc passe de la 87e à la 71e place par rapport à la dernière édition. La Banque mondiale, qui édite le classement, remarque que le pays a facilité cette année les exportations en allégeant les procédures.  

Doing Business 2015: le Maroc grimpe de 16 places dans le classement

Le 28 octobre 2014 à 18h31

Modifié 28 octobre 2014 à 18h31

Le Maroc passe de la 87e à la 71e place par rapport à la dernière édition. La Banque mondiale, qui édite le classement, remarque que le pays a facilité cette année les exportations en allégeant les procédures.  

L’édition 2015 du Doing Business, dévoilée le 28 octobre, montre que le Maroc a réalisé des progrès pour améliorer le climat des affaires et pris de nouvelles mesures pour développer son économie.

Classé en 87e position dans l’édition 2014 du rapport publié le 29 octobre 2013, la Banque mondiale positionne désormais le royaume en 71e place. Dans l’édition 2013, le Maroc était à la 95e place.

Cette annonce confirme la tendance annoncée par le ministre des Finances Mohamed Boussaid. Il avait laissé entendre vendredi dernier qu’une bonne nouvelle serait dévoilée en ce qui concerne l’économie marocaine de la part d’organisations internationales. Des organes de presse marocains ont déjà dévoilé ce jour quelques éléments du Doing Business 2015.

Dans l’attente du rapport complet et détaillé sur le Maroc, Doing Business remarque d’ores et déjà que le « Maroc a facilité le commerce transfrontalier en réduisant le nombre de documents d'exportation requis » entre juin 2013 et juin 2014. Il s’agit d'un domaine dans lequel le Maroc a accompli des réformes qui améliorent le climat des affaires. Le Maroc est classé en 31e position pour cet item, ce qui représente sa meilleure place. Il était en 37e place l’année précédente.

Pour les autres items, le Maroc se classe à la :

-54e place pour la création d’entreprise (39e dans le classement Doing Business 2014),

-54e place l’obtention des permis de construire (vs 83e)

-66e place pour le paiement des impôts et taxes (vs 78e)

-81e place pour l’exécution des contrats (vs 83e)

-91e place pour le raccordement à l’électricité (vs 97e)

-104e place pour l’obtention d’un crédit (vs 190e)

-113e place pour le règlement de l’insolvabilité (vs 69e)

-115e place pour le transfert de propriété (vs 156e),

-122e place pour la protection des investisseurs (vs 115e).

Si l’on se place du point de vue des notes obtenues, le royaume obtient des résultats satisfaisants pour la création d’entreprise (90,33/100), le commerce transfrontalier (84,64/100), l’obtention des permis de construire (77,89/100), le paiement des impôts (77,69/100) et le raccordement à l’électricité (74,39/100).

En revanche, l’appréciation est plus mitigée pour les autres items.

A l’échelle régionale, Doing Business remarque que la dynamique réformatrice ne faiblit pas dans la zone Mena où 11 économies sur 20 pays ont entrepris au moins une réforme visant à améliorer l’environnement des affaires au cours de l’année passée. « Depuis 2005, 90% des économies de la région ont entrepris des réformes visant à améliorer l’environnement des affaires dans les domaines mesurés par Doing Business. »

Le Maroc a réalisé 19 réformes depuis 2005 et se place en 4e position pour ce domaine.

Parmi les pays de la région, l’Algérie se situe à la 154e place, la Jordanie à la 117e, l’Egypte à la 112e et la Tunisie à la 60e.


 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SNEP : Avis de convocation à l’AGO du 24 Juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.