Résultats 2016. Maroc Telecom fait mieux que ses prévisions

Grâce notamment à la bonne forme de ses filiales internationales, le groupe Maroc Télécom réalise un bon crû lors de l’exercice 2016 et dépasse les prévisions qu’il avait annoncées. 

Résultats 2016. Maroc Telecom fait mieux que ses prévisions

Le 27 février 2017 à 14h49

Modifié 11 avril 2021 à 1h07

Grâce notamment à la bonne forme de ses filiales internationales, le groupe Maroc Télécom réalise un bon crû lors de l’exercice 2016 et dépasse les prévisions qu’il avait annoncées. 

L’opérateur Maroc Télécom a publié ce 27 février ses résultats financiers relatifs à l’exercice 2016. Les chiffres présentés par le groupe présidé par Abdeslam Ahizoune sont légèrement en hausse par rapport aux perspectives attendues et annoncées en fin d’année dernière. Le premier fait marquant de cette année, c’est la hausse de 6,3% qu’a connue le parc du groupe pour atteindre 54 millions de clients à fin 2016 (sur le graphique: clients Maroc en couleur bleue).

Si le groupe s’attendait à un chiffre d’affaires quasi-stable à fin 2016, il ressort avec une croissance de 3,3% à 35,2 milliards de dirhams. C’est l’activité à l’international qui contribue le plus à cette hausse, vu qu’elle a réalisé une progression de 9,4%. Le chiffre d’affaires réalisé grâce aux activités de l’opérateur hors du territoire national cumule 15,3 milliards de dirhams. 

D’ailleurs, les filiales du groupe sur le continent africain contribuent de plus en plus dans le chiffre d’affaires consolidé. Si leur poids ne représentait que 30% en 2014, il a atteint 43% à fin décembre 2016.

La communication financière explique que cette situation se justifie par "la croissance importante des revenus des nouvelles filiales notamment en Côte d’Ivoire et au Niger". Maroc télécom a aussi vu ses parts de marché à l’international progresser de 2 points par rapport à 2015, malgré un environnement macro économique défavorable et les processus d’identification des clients mobile, selon Maroc Télécom.

 

Sur l’année 2016, les activités au Maroc ont généré un chiffre d’affaires de 21,2 milliards de dirhams, soit une hausse de 1% par rapport aux performances réalisées lors de l’année précédente. Cette timide progression s’explique par le maintien de la tendance haussière des activités du Fixe et Internet qui ont crû de 1,1%, contrairement à la baisse qu’accusent les revenus du Mobile. 

En conséquence de tous ces éléments, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) du groupe Maroc Telecom s’établit à 16,0 milliards de dirhams, en hausse de 1% alors que le groupe s’attendait à une légère baisse. Une fois de plus, les activités à l’international se démarquent en affichant une hausse de 5,5% avec un EBITDA qui s’élève à 5,9 milliards de dirhams. 

La communication du groupe tient, tout de même à signaler que cette hausse est réalisée malgré le poids des nouvelles taxes et redevances et des charges exceptionnelles que le groupe a dû supporter cette année. Au niveau national, l’EBITDA relatif à l’exercice 2016 ressort en recul de 1,3% par rapport à fin décembre 2015.

Au cours de l’année 2016, le groupe a continué sur un bon rythme d’investissement pour atteindre 20,1% du chiffre d’affaires en 2016. En parallèle, la dette nette consolidée affiche une baisse de 2,1% pour atteindre près de 12,3 milliards de dirhams, soit un désendettement de plus de 266 millions de dirhams.

Suite à quoi, le résultat net part du Groupe (RNPG) ressort à un niveau stable par rapport à 2015 et affiche 5,6 milliards de dirhams. Le groupe justifie cette stagnation par les charges de restructuration liées au plan de départs volontaires, sans lesquelles le RNPG aurait atteint 5,77 milliards de dirhams.

Le groupe distribuera cette année 100% de son résultat net part du Groupe au titre de l’exercice 2016, soit 6,36 dirhams par action. Les actionnaires de l’opérateur historique toucheront ce dividende à partir du 2 juin et ceci représente un rendement de 4,5%.
 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

SOTHEMA : Indicateurs Financiers T2 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.