Rachid Talbi Alami: « Rien n’a encore été décidé pour la localisation du futur grand stade de Casablanca »

Prévue depuis 2008, la construction d’un village sportif doté d’un grand stade de football n’a toujours pas démarré. Le ministre de la Jeunesse et des sports dément l’information selon laquelle le choix de sa future localisation et de sa taille auraient déjà été tranchés par les services concernés. 

Rachid Talbi Alami: « Rien n’a encore été décidé pour la localisation du futur grand stade de Casablanca »

Le 15 septembre 2017 à 15h15

Modifié 15 septembre 2017 à 15h15

Prévue depuis 2008, la construction d’un village sportif doté d’un grand stade de football n’a toujours pas démarré. Le ministre de la Jeunesse et des sports dément l’information selon laquelle le choix de sa future localisation et de sa taille auraient déjà été tranchés par les services concernés. 

"Je ne suis absolument pas au courant de la décision d’ériger le futur grand stade de Casablanca à Benslimane ou Zenata. Ce domaine fait partie de mes attributions mais il faut croire que la presse en sait plus que moi et annonce des décisions qui engagent mon ministère à ma place", tient à corriger d’emblée le ministre interrogé par Médias24 qui se dit ébahi par cette annonce faite par certains médias.

Qualifiant "cette soi-disant information de rumeur", Talbi Alami en profite pour la démentir tout en confirmant que ce projet, dont il a hérité, est toujours en cours d’examen pour doter Casablanca d’infrastructures avant l’éventuelle organisation de la Coupe du monde de 2026 par le Maroc.

"Nous sommes effectivement à la recherche d’un site qui peut recevoir des infrastructures sportives de haut niveau mais pour l’instant, nous ne l’avons même pas encore identifié. Prétendre que la construction de ce stade est imminente est insensé sachant que la décision n’a pas encore été prise", dénonce l’ancien président de la Chambre des représentants.

Aucune visibilité sur sa localisation

Selon notre interlocuteur, un concours d’architecte a été lancé pour remplacer le grand stade de Casablanca mais pour l’instant, ce projet n’a pas encore abouti. Le ministre révèle qu’une partie du financement est disponible mais que le choix du foncier n’a pas encore été tranché.

"Avant de choisir sa localisation, nous devons consulter beaucoup d’acteurs qui auront à gérer le futur village d’une manière directe ou indirecte. Rien ne se fera avant leur feu vert sachant que les aspects sécuritaires, accès, infrastructures … qui doivent être aux normes internationales n’ont pas encore été validés. Pour l’instant, rien de concret n’a été décidé", précise le ministre des Sports.

Interrogé sur son éventuelle localisation dans la région de Nouaceur, notre interlocuteur tient à rester prudent en affirmant que cette décision ne pourra être actée qu’après consensus entre les nombreux services de l’Etat concernés (ministère de l’Intérieur, police, gendarmerie, sapeurs pompiers, aviation civile …).

Un investissement de 1,5 à 2 MMDH

"Pour identifier le foncier qui pourra accueillir ces infrastructures, il faut d’abord se mettre d’accord sur sa taille avant de pouvoir élaborer les normes de sécurité, d’accès … Même si la décision de lancer ce projet a été prise en 2008, nous n’avons toujours pas de visibilité car rien n’a encore été fait dans ce sens. Ce projet n’en reste pas moins un chantier prioritaire de mon action de ministre", rappelle Talbi Alami qui ajoute que le projet devrait coûter 1,5 à 2 milliards de DH.

"D’ores et déjà, nous disposons d’un milliard de dirhams financés par l’Etat et le fonds Hassan II mais le coût final est toujours inconnu sachant qu’il dépend de plusieurs paramètres encore indéterminés comme la superficie retenue, la qualité des sols et les études biotechniques", conclut notre source qui dément l’existence d’un rapport final contenant les détails techniques et financiers du projet de grand stade ainsi que ses délais de faisabilité.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Wafabail : Indicateurs au 1er Trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

Le secrétaire d’Etat adjoint américain pour le Proche-Orient en visite au Maroc.