Le Fonds d’équipement communal lance un emprunt obligataire de 1,5 à 2 MMDH

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, jeudi 9 novembre, une note d’information relative à l'émission par le Fonds d’équipement communal (FEC) d’un emprunt obligataire ordinaire, dont le montant global est compris entre 1,5 milliard de DH et 2 MMDH.   

Le Fonds d’équipement communal lance un emprunt obligataire de 1,5 à 2 MMDH

Le 10 novembre 2017 à 10h36

Modifié 10 novembre 2017 à 10h36

L’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) a visé, jeudi 9 novembre, une note d’information relative à l'émission par le Fonds d’équipement communal (FEC) d’un emprunt obligataire ordinaire, dont le montant global est compris entre 1,5 milliard de DH et 2 MMDH.   

Selon un communiqué de l’AMMC, cette opération porte sur l’émission d’un nombre maximum d’obligations compris entre 15.000 et 20.000, d’une valeur nominale unitaire de 100.000 dirhams, non cotées à la Bourse de Casablanca et réparties en quatre tranches.

D’une maturité de 15 ans, les trois tranches A, B et D offrent une prime de risque entre 70 et 100 points de base, avec un taux d’intérêt révisable tous les 5 ans (taux pour la 1ère période entre 3,42% et 3,72%) pour la première tranche (A), fixe (entre 3,93% et 4,23%) pour la deuxième (B) et révisable annuellement (taux pour la 1ère période entre 2,97% et 3,27%) pour la tranche D.

Pour sa part, la tranche C, d’une maturité de 10 ans, offre une prime de risque entre 50 et 80 points de base, et un taux révisable annuellement (taux pour la 1ère période entre 2,77% et 3,07%).

Le mode d’allocation retenu est celui d’adjudication à la hollandaise sans priorisation entre les tranches. La période de souscription s’étalera du 27 au 29 novembre 2017 inclus.

L’évolution favorable de l’activité de crédit du FEC, ces dernières années, s’est naturellement traduite par une augmentation du niveau des décaissements et des besoins de financement lesquels ont nécessité une mobilisation croissante de ressources, explique le Fonds dans sa note d’information.

Le recours par le FEC au marché obligataire vise principalement le financement de son activité, la diversification des sources de financement à long terme, la poursuite de l’optimisation des coûts de financement, la consolidation de son image vis-à-vis des principaux partenaires et son positionnement en tant qu’émetteur régulier sur le marché obligataire.

En tant que banque dotée d’une mission d’utilité collective, le FEC finance le secteur public local et veille au renforcement de l’expertise locale et à la promotion d’investissements locaux porteurs de développement.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

DOUJA PROMOTION : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.