Le gouvernement propose d’augmenter les salaires d’une partie des fonctionnaires de 100 DH par an entre 2019 et 2021

Saâdeddine El Otmani a finalement présenté une proposition concrète aux syndicats. Le document comprend une augmentation des salaires, des allocations familiales, une augmentation de la prime d’accouchement et la mise en place d’une prime d’éloignement.

Le gouvernement propose d’augmenter les salaires d’une partie des fonctionnaires de 100 DH par an entre 2019 et 2021

Le 26 avril 2018 à 10h08

Modifié 11 avril 2021 à 2h46

Saâdeddine El Otmani a finalement présenté une proposition concrète aux syndicats. Le document comprend une augmentation des salaires, des allocations familiales, une augmentation de la prime d’accouchement et la mise en place d’une prime d’éloignement.

Les secrétaires généraux des syndicats les plus représentatifs ont rencontré, mercredi 25 avril, le chef du gouvernement Saâdeddine El Otmani, rapporte notre confrère Mowatine, qui livre les principaux points de la proposition d'El Otmani.

Le document présenté aux syndicats, qui ne concerne que la fonction publique, comprend notamment:

– Une augmentation de 300 DH pour les fonctionnaires dont les salaires ne dépassent pas 5.200 DH. Cette augmentation sera effectuée de manière graduelle, sur trois ans, à raison de 100 DH par an. Selon la même source, la première augmentation entrera en vigueur le 1er janvier 2019, la deuxième en janvier 2020 et la troisième en janvier 2021.

– Une augmentation de 100 DH des allocations famililaes, qui passeront de 200 DH à 300 DH pour les trois premiers enfants et à 136 DH pour les trois qui suivent.

– Des indemnités seront allouées aux fonctionnaires travaillant dans des régions éloignées.

– Une nouvelle échelle sera ajoutée pour les fonctionnaires de l'échelle 8,

– Une augmentation de la prime d'accouchement de 115 DH à 1.000 DH.

Pour rappel, les représentants des centrales syndicales à la commission de l’amélioration des revenus insistent sur l’augmentation générale des salaires d’un minimum de 400 DH.

Les réunions du dialogue social, entamées en mars dernier, se poursuivent jusqu’au 30 avril, l’échéance fixée par le gouvernement pour aboutir à un accord tripartite. 

Lire aussi : Les propositions du gouvernement aux syndicats pour l’amélioration des revenus

 

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Sofac et badeel scellent une alliance pour donner un nouvel élan à la mobilité intelligente

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

La CNSS présente les mesures d’accompagnement et d’intégration des professions libérales