Attijariwafa bank finance les TPE à hauteur de 8 milliards de DH en 2018

L'engagement d'Attijariwafa bank vis-à-vis des TPE est de plus en plus consistant et visible. Mohamed Kettani l'a rappelé, chiffres à l'appui, lors de la présentation des résultats semestriels de l'établissement qu'il dirige. 

Attijariwafa bank finance les TPE à hauteur de 8 milliards de DH en 2018

Le 26 septembre 2018 à 18h34

Modifié 11 avril 2021 à 2h49

L'engagement d'Attijariwafa bank vis-à-vis des TPE est de plus en plus consistant et visible. Mohamed Kettani l'a rappelé, chiffres à l'appui, lors de la présentation des résultats semestriels de l'établissement qu'il dirige. 

Attijariwafa bank place la TPE au cœur de sa stratégie et le fait savoir. Lors de la traditionnelle présentation des résultats semestriels le mercredi 26 septembre, Mohamed Kettani s'est longuement attardé sur l'engagement de la banque qu'il dirige vis-à-vis de cette catégorie d'entreprises qui étaient toujours privées de financement bancaire à cause du risque élevé qu'elles représentent. 

Il semblerait que ce point ne freine pas la banque filiale du groupe Al Mada (ex-SNI). "Nous sommes très présents dans le financement des TPE qui font de 1 dirham (phase de création) à 10 millions de dirhams", assure Mohamed Kettani, PDG d'Attijariwafa Bank. "Et cela n'inclut pas les professions libérales, qui sont un autre marché. Quand on parle de TPE, c'est de l'électricien du coin, le plombier, le garagiste, les petites unités de confection, la petite coopérative d'élevage de lapins… C'est le cœur battant du Maroc profond", énumère Kettani. 

Cet accompagnement a concerné 120.000 nouveaux crédits aux TPE durant ces cinq dernières années. Le nombre de nouveaux crédits pour cette catégorie a augmenté de 15% entre le premier semestre 2017 et le premier semestre 2018. A fin juin, Attijariwafa bank a traité 20.000 nouveaux dossiers. "Un rythme de 40.000 nouveaux dossiers de crédits par an correspondant à 8 milliards de dirhams", insiste le PDG de la banque. 

Pour Kettani, l'engagement de la banque qu'il dirige n'est pas juste financier. "Nous avons mis en place un concept innovant que nous déployons depuis plus d'un an, c'est Dar Al Moukawil" [littéralement la maison de l'entrepreneur], explique-t-il. Et d'ajouter, "ce concept répond à un besoin concret des porteurs des petits projets".

Ce concept est né des remontées d'information émanant du terrain qui faisait savoir que les entrepreneurs avaient besoin "d'écoute, de soutien et d'accompagnement pendant la période sensible des trois premières années où le taux de mortalité est très élevé", explique le patron d'Attijariwafa Bank.

Les maisons de l'entrepreneur made in AWB sont aujourd'hui au nombre de 7, dont "la dernière née est celle de Fès inauguré la semaine dernière. Elles sont ouvertes pour les clients et les non clients", rappelle Kettani. En chiffres, Dar Al Moukawil, c'est 600 formations gratuites pour 8 900 TPE, 2500 entretiens de conseil et d’accompagnement, 400.000 connexions à la plateforme web et 450.000 visionnages des capsules vidéos essentiellement de formation. 

La banque fait savoir qu'en plus de son engagement propre, elle est fortement présente pour accompagner les programmes gouvernementaux. Ainsi, "plus d'une entreprise agréée par les programmes étatiques sur 3 est accompagnée par Attijariwafa bank". Et dans le cadre du soutien au statut d'auto-entrepreneur, "6.400 auto-entrepreneurs sont enrôlés" par la filiale d'Al Mada. 

Kettani semble accorder beaucoup d'importance à cette thématique qu'il n'hésite pas à illustrer par l'exemple d'un jeune de Beni Mellal: "Un technicien bac+2 en électricité a lancé il y a 4 ans, un tout petit business dans la zone industrielle de Beni Mellal", raconte Kettani.

"Il a commencé à fabriquer des équipements électriques, il a participé la première fois au Forum Afrique Développement il y a deux ans, aujourd'hui il a créé deux unités industrielles, recruté 140 personnes. Il réalise 30% de son chiffre d'affaires dans cinq pays africains", poursuit-il.

"Ce jeune ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Son objectif pour les trois prochaines années, c'est de tripler sa capacité de production, et d'atteindre 80% de chiffre d'affaires à l'export. Il vient en plus de décrocher un marché en Allemagne en respectant les normes allemandes", ajoute Mohamed Kettani. Un exemple à suivre !

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Avis de réunion de l’assemblée générale ordinaire de la société Aluminium du Maroc SA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.