Le CHU de Tanger réalisé à 66%

Lancés en 2015, les travaux du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont atteint un taux de réalisation de 66%.

Le CHU de Tanger réalisé à 66%

Le 1 avril 2019 à 15h53

Modifié 11 avril 2021 à 2h41

Lancés en 2015, les travaux du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont atteint un taux de réalisation de 66%.

Le ministre de la Santé, Anass Doukkali, s’est rendu, ce lundi 1er avril, au site de construction du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, dont le niveau d’avancement des travaux a atteint 66%.

Lancé en 2015 par le Roi Mohammed VI, le CHU nécessite un investissement de près de 2,33 milliards de DH. Il sera réalisé sur une superficie de 23 hectares (89.072 m2 couverts), sur un terrain contigu à l’hôpital d’oncologie et bordé au nord-est par la future faculté de médecine et de pharmacie.

Ce projet est financé par le Fonds qatari pour le développement.

Le futur CHU de Tanger, d’une capacité de 771 lits, comportera notamment un pôle « Mère-Enfant », un pôle Médico-chirurgical, un bloc opératoire comportant 15 salles chirurgicales centrales et une salle de brûlés graves, des pôles d’excellence (urgences, trauma center), un laboratoire central, une unité de télémédecine, des services de formation, un centre de simulation, et d’autres dépendances administratives et techniques.

Nouveaux services hospitaliers

A l’occasion de cette visite, le ministre de la Santé a donné le coup d’envoi du nouveau service des urgences au Centre hospitalier régional Mohammed V à Tanger, réalisé pour un budget de plus de 26,71 millions de DH.

Composé d’une unité d’accueil et d’orientation, de quatre salles de consultation, de trois salles de soins, d’une salle de décrochage, d’une salle d’observation médicale, d’une chambre d’isolement et d’une pharmacie, le service des urgences est géré par 37 médecins et 22 infirmières en plus d’un staff technique et administratif. Il est doté de cinq ambulances de type (A) et (B) et d’un hélicoptère médicalisé HéliSmur.

Un budget de 3 MDH a été alloué à chacun des services d’urgences des 12 hôpitaux régionaux du Royaume pour l’achat de médicaments, de fournitures médicales, outre la mise à leur disposition de deux ambulances (type A) et le renforcement de leurs ressources humaines en médecins généralistes, et en staff infirmier et technique, rappelle le ministère dans un communiqué.

Anass Doukkali a également inauguré le centre médical rural de Hjar Nhal. Réalisé pour un investissement de près de 2,8 MDH, ce centre, géré par un médecin et une infirmière, est composé notamment de deux salles de consultation, de deux salles de soins infirmiers, de trois salles de santé maternelle et infantile et d’une pharmacie.

Le ministre et la délégation l’accompagnant ont, ensuite, donné le coup d’envoi du centre de santé urbain de premier niveau Dahr Kanfoud, mis en place pour un montant de 4,61 MDH. Le centre est composé de trois salles de consultations, de deux salles de supervision de la santé de la mère et de l’enfant, d’une salle de soins et d’une pharmacie, et est géré par un médecin et deux infirmières.

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

IMMOLOG : Indicateurs du 4ème trimestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.