Taounate aura sa faculté pluridisciplinaire

Le ministre de l'Education nationale, Saaïd Amzazi, a posé, samedi 19 octobre à la commune Mazraoua, la première pierre pour la construction de la faculté pluridisciplinaire de Taounate, relevant de l'université Sidi Mohammed Benabdellah de Fès (USMBA).

Taounate aura sa faculté pluridisciplinaire

Le 20 octobre 2019 à 10h24

Modifié 10 avril 2021 à 21h57

Le ministre de l'Education nationale, Saaïd Amzazi, a posé, samedi 19 octobre à la commune Mazraoua, la première pierre pour la construction de la faculté pluridisciplinaire de Taounate, relevant de l'université Sidi Mohammed Benabdellah de Fès (USMBA).

M. Amzazi, qui était accompagné notamment du wali de la région Fès-Meknès, Said Zniber, et du gouverneur de la province de Taounate, Saleh Daha, a lancé les travaux de construction de ce nouvel établissement universitaire, qui sera construit sur une superficie de plus de 54 ha, dont près de 13.000 m2 couverts.

D’une durée de deux ans, le projet qui coûtera 100 millions de dirhams (MDH) assurés par le département de tutelle (69 MDH) et la région Fès-Meknès (31 MDH), a pour objectif de rapprocher les services universitaires des étudiants de Taounate, dont le nombre dépasse les 11.600 personnes.

Cette structure comprendra quatre amphithéâtres d’une capacité d’accueil de 1.400 sièges, 14 salles de classe réservées aux cours théoriques (1.400 étudiants) et 10 pour les cours d’orientation (600), 12 salles de langues (720), 10 salles multimédia, une salle de conférences, une bibliothèque, deux terrains de sport, ainsi qu’un bloc administratif et des espaces pour les étudiants.

Cet établissement portera à neuf le nombre des facultés relevant de l’université Sidi Mohammed Benabdellah de Fès, qui comprend également 5 écoles supérieures.

Dans une déclaration à la MAP, le ministre a indiqué que la nouvelle faculté accueillera près de 5.000 étudiants dans plusieurs spécialités, ajoutant que l’objectif de la création de cet établissement est de faciliter l’accès au système de l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique dans la province.

L’offre universitaire de cette nouvelle structure sera complémentaire et portera sur des filières diverses, a-t-il dit, faisant savoir que l’université sera dotée d’une cité universitaire prévue sur le même terrain, des terrains et des laboratoires.

De son côté, le président de l’USMBA, Redouane Mrabet, a mis l’accent sur la valeur ajoutée qu’apportera cette nouvelle faculté à l’université de Fès, ajoutant que le but est de rapprocher l’enseignement supérieur des étudiants issus de Taounate et d’alléger la pression sur les facultés de Saiss et Dhar Mehraz.

Le ministre a inauguré auparavant l’école communautaire Loualja. Cette structure comprend des salles de classe, une administration, un logement de fonction et autres dépendances.

Dans la même commune, le ministre et la délégation l’accompagnant ont visité l’Agence nationale des plantes médicinales et aromatiques (ANPMA) et ont suivi des explications sur le rôle de cet établissement national, qui a pour mission la recherche scientifique, le développement et l’innovation dans le domaine des PMA.

L’agence renferme un jardin des plantes médicinales et aromatiques (7,5 ha), un hall technologique doté de plusieurs ateliers d’application (séchage, distillation, extraction et formulation), un laboratoire de contrôle de qualité des PMA et produits dérivés et sept laboratoires spécialisés.

Par la suite, le ministre a inauguré l’unité scolaire Hjar Maabed relevant de l’école Laachaych, près de Taouante.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Centrale Danone : Indicateurs du premier trimestre 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.