Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants

Le plan repose sur le renforcement du système de protection de l'enfant en se basant sur le travail d’intervention d'équipes de terrain au niveau de la protection judiciaire, des soins de santé, de l’assistance psychologique et sociale, de l'éducation et la formation, ainsi que du suivi et de l'évaluation.

Lancement du plan national de lutte contre la mendicité des enfants

Le 4 décembre 2019 à 15h37

Modifié 10 avril 2021 à 22h05

Le plan repose sur le renforcement du système de protection de l'enfant en se basant sur le travail d’intervention d'équipes de terrain au niveau de la protection judiciaire, des soins de santé, de l’assistance psychologique et sociale, de l'éducation et la formation, ainsi que du suivi et de l'évaluation.

Le lancement officiel du plan d’action national pour la lutte contre l’exploitation des enfants à des fins de mendicité a eu lieu ce mercredi 4 décembre à Rabat.

Ce plan repose sur le renforcement du système de protection de l’enfant de ce type d’exploitation en se basant sur le travail d’intervention d’équipes de terrain pluridisciplinaires dans différentes régions au niveau de la protection judiciaire, des soins de santé, de l’assistance psychologique et sociale, de l’éducation et la formation, ainsi que du suivi et de l’évaluation.

Lancé à l’occasion de la deuxième réunion élargie sur le phénomène de l’exploitation des enfants à des fins de mendicité, co-présidée par la ministre de la Solidarité, Jamila El Moussali, et le procureur général du Roi près la Cour de cassation, président du ministère public, Mohamed Abdennabaoui, ce plan d’action adopte une approche qui donne la priorité à l’intérêt supérieur de l’enfant et engage les différents acteurs impliqués aux niveaux central et territorial.

Le plan sera décliné d’abord à Rabat, Salé et Témara dans le but de modéliser l’expérience avant de l’élargir dans une seconde phase aux grandes villes, puis de le diffuser dans les différentes régions du Royaume.

Ce plan vise à mettre en place les mesures d’accompagnement de l’application des lois nationales qui incriminent l’exploitation des enfants dans la mendicité, tout en plaçant la famille au cœur du système de protection, en plus de la sensibilisation et la diffusion de la connaissance de terrain sur l’évolution de la problématique.

Le plan d’action comporte neuf axes qui prennent en compte le parcours de l’enfant dans le système de protection à partir du signalement de l’enfant par la police judiciaire en passant par la protection judiciaire appropriée, puis la prise en charge médicale, clinique et psychologique urgente selon la situation de chaque enfant. Il s’agit ensuite de réinsérer l’enfant dans sa famille, l’accompagner et le faire bénéficier des programmes de soutien social disponibles soit par le biais du Fonds d’appui à la cohésion sociale ou du Fonds Takaful de la famille, ou par l’accueil de l’enfant dans une institution de protection sociale si son intérêt l’exige.

Le plan favorise également la réintégration de l’enfant dans le système d’éducation et de formation et le faire bénéficier des services fournis au niveau du transport scolaire, de la restauration et des internats.

(Avec MAP)

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Microdata – principaux indicateurs financiers de l’exercice 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.