ONDA: le chiffre d’affaires en recul de 9,5% à fin mars

L'Office national des aéroports (ONDA) a réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 916 millions de MDH au terme du premier trimestre 2020, en baisse de 9,5% par rapport à la même période de l'année précédente.

ONDA: le chiffre d’affaires en recul de 9,5% à fin mars

Le 5 juin 2020 à 10h16

Modifié 10 avril 2021 à 22h39

L'Office national des aéroports (ONDA) a réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 916 millions de MDH au terme du premier trimestre 2020, en baisse de 9,5% par rapport à la même période de l'année précédente.

Le CA au 31 mars 2020 a atteint 916 millions de DH, contre 1.012 millions de DH au premier trimestre 2019. Cette baisse est marquée principalement par une forte régression des redevances de survol de 15% et des redevances aéroportuaires de 8%, indique l’ONDA dans un communiqué financier.

Ainsi, les investissements réalisés se sont élevés à 283 MDH et ont concerné principalement le projet de réaménagement et d’extension de l’aérogare de Nador, le projet d’installation d’une station radar pour assurer le contrôle d’approche de l’aéroport Fès et les travaux liés au projet de construction d’un nouveau module domestique à l’aéroport Mohammed V.

Concernant l’endettement, l’ONDA fait savoir que le niveau de ce dernier a atteint 4.775 MDH, en baisse de 10 MDH par rapport à fin décembre 2019.

Trafic aérien en baisse

Au premier trimestre 2020, le trafic aérien national a enregistré une baisse de 12,6% par rapport à l’an dernier suite à la suspension des vols internationaux le 15 mars 2020.

En effet, le trafic aérien des deux premiers mois de l’année était en croissance de 11,6%, relève la même source. Ce dernier a enregistré une chute de 54,6% courant le mois de mars. Cette crise sans précédent vient donc impacter l’activité de l’ONDA, ses revenus aéroportuaires ainsi que ceux générés par les activités extra-aéronautiques dans les différents aéroports, vu que ces activités sont directement liées au trafic international.

A lire aussi


Les messages de Nasser Bourita à l’AIPAC, le puissant lobby américain pro-israélien

Invité mercredi 5 mai à une conversation avec le lobby "American Israel Public Affairs Committee" (AIPAC), Nasser Bourita est revenu sur l’évolution des relations du Maroc avec sa population juive puis avec Israël et les Etats-Unis. Dans un deuxième temps, il a expliqué que la remise en cause de l’intégrité territoriale du Maroc par le polisario, aidé par l’Iran, pourrait menacer toute la stabilité régionale.

Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – indicateurs financiers trimestriels à fin juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.