Casablanca : Bientôt une trémie sur le boulevard Mohammed VI ?

Un ouvrage de dénivellation de la circulation sera bientôt construit sur le boulevard Mohammed VI pour décongestionner la circulation sur cet axe. Pont ou trémie, la nature de l'ouvrage n'a pas encore été décidée. 

Casablanca : Bientôt une trémie sur le boulevard Mohammed VI ?

Le 17 juin 2020 à 12h50

Modifié 10 avril 2021 à 22h41

Un ouvrage de dénivellation de la circulation sera bientôt construit sur le boulevard Mohammed VI pour décongestionner la circulation sur cet axe. Pont ou trémie, la nature de l'ouvrage n'a pas encore été décidée. 

La SDL Casa Transports a récemment lancé un appel d’offres pour sélectionner un bureau d’ingénieurs conseils et études, spécialisé dans la réalisation des prestations de maîtrise d’oeuvre, qui se chargera de réaliser un ouvrage de dénivellation (trémie, pont…) des carrefours sis intersection du boulevard Mohammed VI avec blvd Al Qods, blvd Driss Al Harti, blvd Dakhla et blvrd Amgala, y compris les voies d’accès, les voiries latérales et d’échange et les aménagements de surface ainsi que toutes les composantes nécessaires (signalisation, déviation des réseaux concessionnaires, ouvrages d’assainissement…). 

Concrètement, « il s’agit d’une étude de faisabilité d’un ouvrage d’art (trémie/pont) au niveau du pôle d’échange de la ligne de tramway T3 et de la ligne BHNS L5, aux croisements Mohammed VI/ Al Qods/ Al Harti/ Dakhla », nous confie une source proche du dossier.

« La nature de l’ouvrage n’a pas encore été décidée« , nous apprend un responsable au sein la SDL. 

Perspective de l’aménagement du projet des lignes L5 et T3, sans prise en compte de l’aménagement de dénivellation au niveau du carrefour intersection bd Mohammed VI et bd Driss El Harti (perspective indicative et non définitive).

Une étude estimée à 9 MDH

Ce nouveau marché est estimé à 9 millions de DH. L’ouverture des plis est prévue pour le 23 juillet.

Ce projet entre dans le cadre du programme de développement de la mobilité urbaine à Casablanca. Il doit ainsi compléter l’actuel maillage du système de transport urbain existant, le but étant de décongestionner le trafic sur les différentes branches de cet axe. L’effet bénéfique de cet ouvrage s’étendra aux voies liées. 

Ce projet doit permettre notamment de:

 – Minimiser l’impact de l’insertion des deux systèmes de transport tramway et BHNS sur le fonctionnement des quatre carrefours cités en haut;

– Améliorer la mise en œuvre de la priorité tramway et BHNS au niveau des carrefours, en limitant notamment le stockage des véhicules à l’intérieur des carrefours;

– Assurer une correspondance optimale et sécuritaire des usagers des modes de transport projetés et ceux existants (Tram, BHNS, Grands taxis, Bus…) en réduisant le volume de véhicules empruntant la section en surface;

– Limiter les conflits véhicules/piétons;

– Faciliter la traversée des carrefours par les piétons et les usages des différents modes de transport.

L’aménagement prévu doit également assurer une connexion aisée des voyageurs entre la ligne de Tramway et la ligne de BHNS, surtout que les deux stations voyageuses correspondantes sont positionnées de manière proche.

Il devra ainsi permettre d’assurer une fluidité de circulation dans cette zone entre les différents modes de transport, notamment lors de la mise en circulation de la L5 et la T3. 

Ci-dessous la zone d’aménagement de l’ouvrage projeté:

Voici les carrefours concernés par la dénivellation:

26 mois de travaux

Le maître d’oeuvre doit en premier lieu actualiser l’étude avant-projet sommaire (APS) dont dispose Casa Transports (aménagements urbains, ouvrages d’art, carrefours, trémies, réseaux, signalisation, budget…).

Ce document prévoit déjà une solution de base de dénivellement par trémie, avec différentes variantes techniques. Le titulaire du marché devra ainsi analyser l’exhaustivité de cette solution, et étudier et présenter d’autres solutions de dénivellation de circulation (pont à haubans, pont dalle, ponts hourdis…) ainsi que leurs contraintes, précise le cahier des charges.

L’objectif est d’avoir un minimum d’impact sur la circulation urbaine, et de pouvoir réaliser le maximum d’ouvrages sans dépendre des contraintes foncières, ni des projets en exécution ou à venir.

Une fois la nature de l’ouvrage choisie et approuvée par Casa Transports, le maître d’oeuvre devra établir les consultations pour tous les marchés de travaux et de services et fournitures (cahiers des prescriptions spéciales, cahiers des clauses administratives et particulières…). Lorsque les différents marchés seront attribués, il se chargera ensuite de planifier et coordonner l’ensemble des opérations jusqu’à leur achèvement, en prenant en compte les projets au voisinage.

Le délai global de l’exécution des travaux d’aménagement est de 26 mois, dont 16 mois de travaux effectifs pour l’aménagement de l’ouvrage de dénivellation de la circulation. La date de mise en service est prévue au plus tard pour février 2022.

Il est à noter que la sous-traitance de ce projet ne pourra pas dépasser 50% du montant global du marché. Le cahier des charges exige que les sous-traitants soient des PME nationales.

Rappelons que les lignes du réseau global de transport de Casablanca ont été définies en 2014, à l’issue d’une étude de réactualisation du réseau de transports en commun en site propre (TCSP).

Le réseau global comprend :

– La ligne T1, mise en exploitation en décembre 2012 ;

– La ligne T2 et l’extension de la T1, mises en exploitation vers la fin du mois de janvier 2019 ;

– Les lignes de tramway T3 et T4 qui sont en cours de réalisation. Leur mise en service est prévue pour 2023 ;

– Les lignes BHNS L5 et L6, en cours de réalisation, et dont la mise en service est prévue en 2022.

Voici à quoi ressemblera le réseau TCSP à l’horizon 2023:

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

Crédit du Maroc : communiqué

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

La CNSS présente les mesures d’accompagnement et d’intégration des professions libérales