Visite de Jean-Yves Le Drian au Maroc: les points à retenir

Après les récentes visites au Maroc des ministres du Commerce extérieur et de l’Intérieur, le ministre marocain des Affaires étrangères a reçu, lundi 9 novembre, son homologue français pour une séance de travail consacrée aux relations bilatérales, régionales et internationales. Lors d’un point de presse, Jean-Yves Le Drian a confirmé le soutien de son pays au plan d’autonomie marocain pour résoudre le conflit du Sahara et a tenu à apaiser les tensions nées sur les caricatures du prophète avec un message de paix à l’égard des musulmans et de fermeté pour les extrémistes.

Visite de Jean-Yves Le Drian au Maroc: les points à retenir

Le 9 novembre 2020 à 14h55

Modifié 10 avril 2021 à 23h02

Après les récentes visites au Maroc des ministres du Commerce extérieur et de l’Intérieur, le ministre marocain des Affaires étrangères a reçu, lundi 9 novembre, son homologue français pour une séance de travail consacrée aux relations bilatérales, régionales et internationales. Lors d’un point de presse, Jean-Yves Le Drian a confirmé le soutien de son pays au plan d’autonomie marocain pour résoudre le conflit du Sahara et a tenu à apaiser les tensions nées sur les caricatures du prophète avec un message de paix à l’égard des musulmans et de fermeté pour les extrémistes.

Six mois après leur dernière rencontre, en présentiel, Nasser Bourita et Jean-Yves Le Drian ont fait part de l’excellence des relations des deux pays qui se seraient même renforcées durant la pandémie. Bilan d’une visite censée apaiser les nuages apparus après l’affaire des caricatures du prophète de l’Islam.

La pandémie a renforcé les relations maroco-françaises

Pour sa 3e visite officielle au Maroc, le MAE français n’a en effet pas été avare en superlatifs en ne cessant pas du début à la fin de son intervention de 10 minutes de louer la convergence bilatérale exemplaire de vues en matière politique, économique, sécuritaire, régionale, internationale….

La résolution du conflit libyen ne se fera pas sans le Maroc

En souhaitant que la prochaine visite de haut niveau ministériel ait lieu à Paris dans le cadre du pacte économique France-Maroc qui devrait aboutir au 1er trimestre 2021, Le Drian a tenu à remercier l’importante contribution du royaume pour une possible résolution définitive du conflit libyen.

« S’il convient de rester prudents, il y a des signes encourageants dus à la mobilisation du Maroc qui est partie prenante de toutes les initiatives internationales pour ramener la paix en Libye », a précisé Le Drian en ajoutant que la coordination franco-marocaine était aussi totale sur le dossier malien.

La France réitère son soutien au plan d’autonomie marocain

Concernant le conflit du Sahara, le ministre français a, « encore une fois », tenu à rappeler la position constante de la France qui est de soutenir la recherche d’une solution juste, durable et mutuellement agréée sous l’égide des Nations-Unis et qui soit conforme aux résolutions du Conseil de sécurité.

« La France considère le plan d’autonomie du Maroc comme étant une base sérieuse et crédible pour une solution négociée.

« Sachant que nous suivons avec beaucoup d’attention les événements de Guerguarat, nous sommes très préoccupés par les blocages et tenons à saluer la responsabilité dont fait preuve le Maroc », a déclaré le ministre en terminant ses propos par une tentative d’apaisement des musulmans qui ont pu être choqués par le discours du président Macron qui avait légitimé la publication de caricatures.

Respect pour l’Islam marocain du juste-milieu et rejet des extrémistes

« Ma visite s’inscrit également dans le contexte des affreux attentats commis en France.

« Je tiens à dire que notre pays qui héberge la plus grande communauté marocaine à l’étranger est fermement attachée à la liberté des cultes et que les musulmans y disposent d’un cadre protecteur.

« La seule chose que la France combat est le terrorisme et le détournement de la religion musulmane pour qui elle a un profond respect et un rapport séculaire qui ne date pas d’aujourd’hui.

« Dans ce combat, nous savons que nous pouvons compter sur le Maroc qui pratique un Islam du juste milieu », a conclu le Drian en se voulant porteur d’un message de fermeté pour les idéologies radicales et un autre de paix et de profond respect pour l’Islam tolérant.

Ci-après, les déclarations filmées des deux ministres des Affaires étrangères:

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

CFG Bank – Enregistrement note d’information CD

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.