Casablanca : Les travaux d’infrastructures des lignes T3 et T4 du tramway démarrent

Le chantier du projet des lignes T3 et T4 avance bien. Il entame la phase des travaux d’infrastructures et de voie ferrée.

Casablanca : Les travaux d’infrastructures des lignes T3 et T4 du tramway démarrent

Le 4 décembre 2020 à 15h40

Modifié 11 avril 2021 à 2h49

Le chantier du projet des lignes T3 et T4 avance bien. Il entame la phase des travaux d’infrastructures et de voie ferrée.

Casa Transports annonce sur son portail l’achèvement de la phase relative aux travaux préparatoires de déviation des réseaux souterrains d’eau, d’électricité et de télécommunications. Au total, 40,6 km de réseaux ont été déviés, dont 17,1 km en eau potable, 13,7 km en assainissement et 9,8 km en électricité.

La SDL annonce également l’achèvement des travaux de transplantation d’arbres qui se trouvent sur la future emprise de la plateforme du tramway.

A présent, place aux travaux de voie ferrée et d’infrastructures, dont les marchés ont été attribués, respectivement, le 15 septembre et le 16 octobre.

Estimé à 94,8 millions de DH par le maître d’ouvrage, le premier marché, relatif aux travaux de voie ferrée, a été attribué à la société France Rail Industry, seul soumissionnaire à cet appel d’offres, pour 7,64 millions d’euros ; soit près de 83,43 MDH.

Ce marché consiste principalement en la production et la livraison, dans un délai de 18 mois, des rails nécessaires à la réalisation des voies ferrées des deux lignes T3 et T4 du tramway de Casablanca.

Pour ce qui est du second marché, il est réparti en quatre lots et était estimé à 1,714 milliard de DH par Casa Transports. Sur 11 soumissionnaires, voici les quatre sociétés retenues :

– SGTM, qui s’est vue attribuer, pour 416,93 MDH, la tranche allant du boulevard Driss El Harti, depuis carrefour Bd 10 mars jusqu’à l’intersection Bd Driss El Harti / Bd Driss Allam ;

– le Groupement STAM/VIAS s’occupera des travaux de la seconde tranche, allant de l’intersection de Bd Mohammed VI / Rue Ezaizafoune jusqu’à l’intersection Driss Harti / Avenue 10 mars 1982, pour 399,92 MDH ;

– SOMAGEC se chargera, elle, de la troisième tranche, dont les travaux démarrent à partir du terminus Casa port jusqu’à la place de la Victoire, pour 425,49 MDH ;

 Bioui Travaux, qui a réalisé en un temps record la trémie de Ghandi, s’est vue attribuer le 4e lot de ce marché, allant de l’intersection de la route Oulad Ziane / Bd de la Croix, jusqu’au terminus Oqba Oulad Ziane, pour 419,88 MDH.

Ainsi, le coût global des travaux de ce second marché s’élève à 1,662 MMDH.

D’après Casa Transports, globalement, les travaux de cette nouvelle phase sont à 5% d’avancement, au début du mois de décembre 2020.

De grands chantiers lancés en parallèle

Rappelons que la ligne T3 passera au-dessus de la trémie des Almohades, au niveau de place Zellaqa, pour emprunter l’itinéraire suivant : Casa Port, Bd Moulay Abderrahmane, rue Ibn Majid El Bahar, place Zellaqa, rue Mohammed Smiha, place de la Victoire, Bd de Strasbourg, Bd Mohammed VI, Bd commandant Driss Al Harti, place El Allam-El Harti (croisement T3 et T4), avenue Colonel Driss El Allam, avenue Abdelkader Essahraoui, avenue 10 mars 1982, rue 1 bis, rue du centre de maintenance et de remisage et le centre de maintenance et de remisage (CDRM).

La ligne T4 passera quant à elle sur la trémie existante sur la route Oulad Ziane (au croisement avec le boulevard Alaoui). Elle démarre au niveau de Mers Sultan, pour emprunter l’itinéraire suivant : Bd Rahal El Meskini, Bd Abdekarim Al Khattabi, rue Barathon, rue capitaine Puissesseau, route des Oulad Ziane, franchissement de A3 et ses 2 bretelles, avenue 10 mars, avenue Anoual, Bd Reda Guedira (ex Bd du Nil), avenue des Forces auxiliaires, avenue Colonel Driss El Allam, Bd Commandant Driss Al Harti, et Bd Oqba Ibn Nafii.

Sur le boulevard Mohammed VI, les deux nouvelles lignes du tramway seront amenées à passer au-dessus des voies ferrées de l’Office national des chemins de fer, entre les gares de Casa Voyageurs et Oasis. Les ouvrages existants qui supportent les voiries du Bd Mohammed VI et celles de Oulad Ziane sont âgés de plus de 50 ans. La solution proposée aux services de l’ONCF et qui a été retenue, consiste en la démolition de ces ouvrages pour en réaliser de nouveaux.

Ainsi, en parallèle de l’expansion du réseau de tramway, Casa Transports lancera bientôt les chantiers suivants :

– La construction de l’ouvrage ONCF Mohammed VI, sis à l’intersection du boulevard Mohammed VI et la voie ferrée, pour faciliter le passage de la T3. Les travaux devront durer 25 mois, de janvier 2021 à février 2023.

– La construction de l’ouvrage ONCF Oulad Ziane, sis à l’intersection de Oulad Ziane avec la voie ferrée, pour faciliter le passage de la T4. La réalisation de cet ouvrage va aussi durer 25 mois (de janvier 2021 à février 2023).

Toujours dans le cadre de la réalisation de la ligne T4, et pour franchir la voie rapide A3 et ses deux bretelles, la SDL lancera la construction de trois autres ouvrages :

– Les bretelles nord et sud, sises au franchissement de l’échangeur Oulad Ziane, dont la réalisation nécessitera 14 mois de travaux;

– Un ouvrage au niveau de l’A3 qui sera de type Bow-string (photo ci-dessous). Selon la SDL, il s’agit de l’ouvrage phare parmi ces projets, dont les travaux n’auront aucun impact sur le trafic. La durée de construction est arrêtée à 14 mois. Il devra donc être achevé vers la fin de 2021.

Ouvrage Bow-string au niveau de Oulad Ziane, source: Casa Transports

Matériel roulant : Le Maroc participera à la production

Comme annoncé vers la mi-octobre par Casa Transports, c’est encore une fois le groupe Alstom qui remporte le marché de fourniture du matériel roulant, pour un montant global de 130 millions d’euros.

La société fournira ainsi à Casablanca 66 tramways Citadis X05, avec une option de 22 tramways supplémentaires destinés aux deux nouvelles lignes, dont l’ouverture est prévue fin 2023. 

Ces tramways sont couplés (64 mètres de long au total) pour transporter jusqu’à 630 passagers chacun, d’après Alstom. Leur plancher bas intégral et leurs 12 portes latérales facilitent la circulation des passagers et l’accès pour tous, notamment pour les personnes à mobilité réduite.

À la demande de Casa Transports, la nouvelle génération de tramways sera équipée des systèmes d’information voyageurs les plus récents. 

Les tramways Citadis seront fabriqués en partie à Barcelone et plusieurs fournisseurs basés au Maroc participeront à la production des sous-systèmes qui seront eux aussi intégrés en Espagne.

Par ailleurs, l’usine Alstom de Fès fournira les armoires électriques et les faisceaux de câbles. Les sites français impliqués sont : La Rochelle pour la gestion du projet et les activités d’ingénierie, Valenciennes pour l’aménagement intérieur, Ornans pour les moteurs, Villeurbanne pour les équipements électroniques embarqués, Aix-en-Provence pour le système de mesure de la vitesse et l’enregistreur juridique, Tarbes pour les modules de puissance et les coffres disjoncteurs et Saint-Ouen pour le design. Le site de Charleroi, en Belgique, fournira le système de traction et le site de Getafe, en Espagne, fournira les bougies.

Après la livraison et avant la mise en service, les tramways seront soumis à des tests statiques et dynamiques au Maroc. Enfin, l’équipe Alstom au Maroc assurera le service après-vente.

Qu’en est-il des lignes BNHS ?

Comme pour les nouvelles lignes du tramway, le projet relatif à la réalisation des lignes L5 et L6 du Bus à haut niveau de service (BHNS) avance bien. De nombreux marchés sont lancés par le maitre d’ouvrage. Certains ont déjà abouti, d’autres sont en cours.

Selon Casa Transports, le projet est en phase de réalisation des travaux d’infrastructures et d’aménagements urbains.

Rappelons que la mise en service de ces lignes est programmée pour 2022. 

Lire aussi : Casablanca : les 700 nouveaux bus promis pour janvier 2021 malgré la crise

A lire aussi


Les dernières annonces judiciaires
Les dernières annonces légales

Communication financière

LafargeHolcim Maroc : résultats T2 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.